Sahara marocain : plus de 96.000 mines détruites par les FAR

2 décembre 2019 - 15h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

De 1975 jusqu’à nos jours, le Maroc a découvert et détruit 96.727 mines terrestres dans les provinces du Sud. L’ambassadeur du Maroc en Norvège, Lamia Radi, l’a affirmé ce mercredi devant la quatrième Conférence d’Examen de la Convention d’Ottawa sur les mines antipersonnel qui s’est tenue du 25 au 29 novembre à Oslo.

L’opération de déminage a été entreprise par les Forces Armées Royales depuis 1975 afin de "réduire l’impact" des mines et des restes de guerre sur la population, a indiqué l’ambassadeur à Oslo. Elle a souligné tous les efforts consentis par le Maroc depuis 2007, en renforçant les opérations de déminage par une campagne de dépollution à grande échelle.

Malgré cela, le Royaume continue de compter les victimes de mines antipersonnel et de restes de guerre. Au total 2.670 victimes, dont 812 décès, ont été enregistrées dans les provinces du sud du Royaume de 1975 jusqu’au 31 octobre 2019, a précisé la diplomate.

Pour Lamia Radi, il est clair que le Maroc poursuit ses opérations de déminage et de destruction conformément à ses engagements internationaux, en particulier l’accord signé en 1999 avec la Minurso.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Norvège - Sahara Marocain - Forces Armées Royales (FAR) - Minurso

Ces articles devraient vous intéresser :

« La marocanité du Sahara est irréfutable »

La souveraineté du Maroc sur le Sahara est irréfutable si l’on s’en tient aux documents royaux historiques, a affirmé jeudi Bahija Simou, la directrice des Archives royales, lors d’une conférence organisée par l’Association Ribat Al Fath pour le...

Attaque marocaine de drone : Le Polisario décrète trois jours de deuil

Le chef du Polisario, Brahim Ghali, vient de décréter trois jours de deuil, après le décès vendredi d’un haut responsable militaire et trois miliciens dans une attaque marocaine.

Espagne : Navantia démarre la construction du patrouilleur marocain

Les chantiers navals de Navantia, situés à Puerto Real et San Fernando, ont lancé lundi la construction d’un navire spécialisé pour la Marine espagnole, le “Poséidon”, ainsi que d’un patrouilleur hauturier destiné à la Marine Royale Marocaine.

Le Polisario craint toujours les drones marocains

Le Front Polisario craint de plus en plus les attaques par drone du Maroc au Sahara. Depuis la reprise en 2021 d’un conflit de faible intensité entre les deux parties, une vingtaine d’attaques ont été déjà enregistrées selon un rapport de l’ONU.

Que retenir de la visite de l’inspecteur de l’Artillerie des FAR en Israël ?

Le général de division Mohamed Benawali, inspecteur de l’Artillerie des Forces armées royales (FAR), s’est récemment rendu en Israël. Cette visite de travail s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations de coopération militaire entre les FAR...

Au Maroc, un trek solidaire vire au cauchemar

Alors qu’elles participaient fin octobre au Trek Rose Trip, qui sensibilise au cancer du sein, récolte des fonds pour l’association Ruban Rose et plusieurs autres structures, au Sahara, au Maroc, plus de 800 femmes ont vécu une expérience...

Sahara : un drone marocain abattu par le Polisario ?

Des images montrant un drone prétendument marocain abattu par le Polisario dans le Sahara circulent sur les réseaux sociaux. De quoi s’agit-il en réalité ?

Brahim Ghali dénonce le « silence complice » de l’ONU sur les «  abus  » du Maroc

Le secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, a accusé le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, de maintenir un « silence complice et injustifiable » sur «  la violation par le Maroc du cessez-le-feu  », menaçant qu’il n’y...

Le Polisario craint les drones marocains

Le Polisario se plaint de l’utilisation par le Maroc de drones chinois contre ses milices dans le Sahara.

Antonio Guterres reçu par le roi Mohammed VI

Le Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Guterres, a été reçu mercredi en audience par le roi Mohammed VI, annonce le cabinet royal dans un communiqué.