Recherche

Sahara marocain : le roi Mohammed VI se félicite des acquis obtenus

© Copyright : DR

8 novembre 2020 - 11h30 - Maroc

Lors de son discours commémoratif du 45ᵉ anniversaire de la Marche Verte, le roi Mohammed VI s’est félicité des acquis obtenus et de l’adhésion de la communauté internationale à une solution réaliste au conflit du Sahara.

« La Marche Verte ne représente pas seulement un événement national majeur et une étape saillante dans le processus de parachèvement de notre intégrité territoriale. Elle incarne également une dynamique dont l’esprit se perpétue et se renouvelle à travers l’action menée pour consolider la Marocanité du Sahara sur la scène internationale et pour ériger le Sahara en force motrice du développement régional et continental », a indiqué le Souverain, avant de parler des acquis obtenus ces dernières années.

Il a laissé entendre qu’au niveau des Nations Unies, les approches et les thèses dépassées et irréalistes ont été définitivement anéanties, lors de l’adoption des dernières résolutions du Conseil de sécurité. « Ces récentes résolutions ont également confirmé la participation effective des vraies parties concernées par ce conflit régional et elles ont consacré l’irréversibilité de la solution politique, réaliste et consensuelle », a-t-il dit, soulignant que cette orientation s’accorde avec l’esprit de l’Initiative d’autonomie marocaine, soutenue par le Conseil de sécurité et les grandes puissances comme l’unique option logique pour régler ce conflit.

Au niveau de l’Union africaine, le roi se réjouit que grâce au retour du Maroc au sein de sa famille africaine, l’Organisation a clos, avec succès, le chapitre des manœuvres incessantes dont elle fut victime des années durant. « Depuis lors, l’Union africaine a adopté une approche constructive s’articulant autour d’un soutien plein et entier aux efforts déployés, en vertu d’un mandat exclusif par les Nations Unies, par son Secrétaire général et le Conseil de sécurité », a-t-il salué.

Des acquis obtenus ont été également obtenus sur le plan juridique et diplomatique. Il s’agit de l’ouverture de consulats généraux par plusieurs pays dans les villes de Laâyoune et de Dakhla. Pour le souverain, c’est une marque de reconnaissance claire et nette de la Marocanité du Sahara et une marque de confiance quant à la sécurité et à la prospérité qui règnent dans les provinces du Sud. « Dans le même temps, les membres de la communauté internationale refusent, dans leur grande majorité, de s’aligner sur les thèses des autres parties. De fait, 163 pays, représentant 85% des États membres des Nations Unies, ne reconnaissent pas l’entité factice », a-t-il rappelé.

« Cette orientation a été confortée par les grandes puissances qui, en la matière, ont adopté des positions constructives, notamment la conclusion de partenariats stratégiques et économiques incluant, sans exception ni réserve, les Provinces Sud du Royaume comme partie intégrante du territoire marocain. Partant de ces acquis, le Maroc réaffirme son engagement sincère à collaborer avec Son Excellence le Secrétaire général des Nations Unies, dans le cadre du respect des Résolutions du Conseil de sécurité, en vue de parvenir à une solution définitive, sur la base de l’Initiative d’autonomie », a-t-il poursuivi.

« Le Maroc, fidèle à lui-même, ne se départira pas du bon sens et de la sagesse dont il a coutume. En revanche, c’est avec la dernière vigueur et la plus grande fermeté qu’il s’opposera aux abus cherchant à porter atteinte à la sécurité et à la stabilité de ses Provinces du Sud », a martelé le souverain.

Mots clés: Sahara Marocain , Mohammed VI

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact