Il y a 17 ans un séisme touchait Al Hoceima, faisant près de 600 morts

24 février 2021 - 16h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Un puissant séisme de magnitude 6,3 avait secoué la région d’Al Hoceima, le 24 février 2004 et fait 572 morts. Retour sur ce drame qui avait endeuillé le peuple marocain.

Le séisme s’était produit le 24 février 2004, à 2h27 du matin. L’épicentre de la secousse était localisé à proximité des villages d’Aït-Kamra et Imzouren, à une dizaine de kilomètres au Sud et Sud-Ouest d’Al Hoceima. La zone touchée s’étendait sur 40 km de large depuis le littoral urbanisé jusqu’à environ 60 km vers le Sud-Est, dans les montagnes du rif marocain. Le séisme avait fait 30 000 déplacés. Ceux-ci avaient été relogés dans des campements de fortune.

Mercredi 25 février. Une équipe de trois architectes experts (français et marocains) se rend sur les lieux. Cette mission d’évaluation avait effectué un repérage des zones les plus touchées et organisé une action de mise en sécurité des personnes, mais également du bâti. Deux autres équipes des Architectes de l’urgence rejoignent la première, le 27 février. Des architectes algériens, parmi lesquels, des représentants de l’Ordre national des Architectes d’Algérie rejoignirent les équipes déjà sur place, le 29 février. Le 3 mars, ils seront une soixantaine d’architectes marocains à se rendre sur le terrain pour aider à sécuriser les bâtiments et permettre un retour rapide des familles dans leurs logements.

En trois semaines, le Maroc mobilisa environ 130 architectes qui avaient mis en place une action, avec l’aide du Conseil national de l’Ordre des Architectes du Maroc et les différentes institutions gouvernementales. Si dans les villes de Imzouren, Beni Bou Iyach et Ajdir les dégâts étaient très localisés et moyennement importants, à Al Hoceima, les dégâts étaient plus légers. Sur l’axe Ait-kamra, Had Rouadi jusqu’à Bouhm, les zones rurales constituées en majorité d’habitats isolés et difficilement accessibles, étaient moins touchées.

Le programme d’assistance à la reconstruction proposé aux hauts responsables fut une réussite.

Sujets associés : Al Hoceima - Séisme

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Léger tremblement de terre dans la région d’Agadir

La province de Chtouka Ait Baha a enregistré, ce jeudi, une secousse tellurique d’une magnitude de 3,6 degrés sur l’échelle de Richter, indique l’Institut national de géophysique...

Alerte au volcan aux Îles Canaries

Les autorités de l’île espagnole de La Palma (Îles Canaries) ont alerté qu’une augmentation soudaine de l’activité sismique pourrait entraîner une éruption volcanique de Teneguía dans...

Séisme au Japon : la communauté marocaine est hors de danger

La région du Fukushima, au nord-est du Japon, a été frappée par un violent séisme, samedi dernier. Selon les informations de l’Ambassade du Maroc à Tokyo, aucun des ressortissants...

Nouveau séisme à Al Hoceima

La terre a tremblé dans la province d’Al Hoceima dans l’après-midi de dimanche 19 décembre où une secousse tellurique de magnitude 2,5 degrés sur l’échelle de Richter a été...

Nous vous recommandons

Al Hoceima

Maroc : un maire poursuivi pour « désobéissance civile »

Le procureur du Roi près le tribunal de première instance d’Al Hoceima a indiqué, jeudi, que le Parquet général a décidé d’ouvrir une enquête suite à la publication sur les réseaux sociaux d’un message appelant à violer le couvre-feu durant ce mois de...

Le Maroc veut utiliser des missiles israéliens pour contrôler le détroit

Le Maroc envisage de déployer des missiles israéliens Rafael dans les régions de Tanger et de Nador pour mieux contrôler le détroit de Gibraltar. Ceci, en réponse à la décision de l’Espagne de renforcer sa présence militaire dans les villes autonomes de Ceuta...

Les MRE boostent le trafic aérien dans le nord du Maroc

L’arrivée des MRE pendant la saison estivale (15 juin au 31 août) a permis aux aéroports de Tanger, Tétouan et Al Hoceima d’améliorer leur flux de passagers voire de dépasser leur trafic d’avant la crise...

Maroc : voici les plages où il est encore possible de se baigner

Pas moins d’une dizaine de plages marocaines ont été fermées au public, en une semaine. Certaines plages du littoral méditerranéen et du sud du pays ont toutefois échappé à cette interdiction.

Une maman et son fils emportés par les eaux près d’Al Hoceima

Une femme subsaharienne et son fils de 5 ans, candidats à l’immigration clandestine, sont morts par noyade mardi 22 février, dans le naufrage du bateau de fortune qui les transportait.

Séisme

Un tremblement de terre à Laâyoune

La province de Laâyoune, dans le sud du Maroc, a enregistré, ce mardi, une secousse tellurique de magnitude 4,7 degrés sur l’échelle de Richter.

Séismes dans le Nord du Maroc : faut-il craindre le big one ?

Un total de 2 139 tremblements de terre d’intensité variable, avec des épicentres autour de la mer d’Alboran, ont été enregistrés depuis début avril 2021. C’est ce que révèle l’Institut géographique national espagnol, après les plus de dix séismes détectés le...

La terre a de nouveau tremblé dans la province de Driouch

La province de Driouch a enregistré, dans la matinée de ce vendredi, une nouvelle secousse tellurique de magnitude 4,1 degrés sur l’échelle de Richter. Une annonce faite par l’Institut national de géophysique...

Un nouveau séisme dans le nord du Maroc

L’Institut national de géophysique (ING) a annoncé qu’une secousse tellurique de magnitude 4,4 degrés sur l’échelle ouverte de Richter a été enregistrée ce mercredi 5 janvier 2022 au large de la province de...

Nouveau séisme dans le Nord du Maroc

La terre a tremblé au large de la province de Driouch dans la nuit de dimanche 29 mai où une secousse tellurique de magnitude 4,5 degrés sur l’échelle ouverte de Richter a été enregistrée.