Des séparatistes rifains s’attaquent à un consulat du Maroc aux Pays-Bas

23 mars 2021 - 18h00 - Monde - Ecrit par : S.A

Le séparatiste qui avait profané le drapeau marocain placé sur le toit du consulat général du royaume à Utrecht a posé le même acte au consulat du Maroc à Den Bosch lundi 22 mars. Une plainte a été déposée auprès des services de police.

Tout comme en janvier en dernier, le séparatiste a jeté à terre puis piétiné le drapeau marocain placé sur le toit du consulat marocain de la Den Bosh, avant de le remplacer par une banderole sur laquelle il est écrit : « Vive le peuple ». Dans une déclaration à Hespress, le consul général du Maroc à Den Bosh, Boutaher Aherdane a fait savoir qu’il n’avait pas agi tout seul. « Les deux assaillants se trouvaient dans une voiture qu’ils ont garée à côté du consulat. Le véhicule tirait une remorque et transportait de longues échelles et du matériel qui leur ont servi pour commettre cet acte criminel vil et abject à trois heures du matin », raconte-t-il.

Le consulat « avait été brutalement attaqué par des séparatistes et des traîtres qui ont profané le drapeau national marocain, essayant de le remplacer par un chiffon devant le siège de la représentation diplomatique marocaine, violant l’interdiction de sortie imposée par le gouvernement néerlandais et profitant que ce consulat se trouve dans la zone industrielle de Den Bosh pour l’attaquer », a-t-il ajouté, précisant qu’après l’acte odieux, le consulat a hissé le drapeau du Maroc accompagné de l’éternel slogan national : Dieu, la patrie, le roi.

Le consul général du Maroc affirme avoir beau informer au préalable les autorités néerlandaises de la gravité des menaces contre le consulat de la ville de Den Bosh, mais aucune mesure de sécurité n’a été prise. « Malgré cela, la même personne qui avait enlevé le drapeau national de la façade du consulat marocain à Utrecht a réitéré son acte odieux », a-t-il déploré. « On est alors en droit de s’interroger sur les raisons pour lesquelles les autorités néerlandaises traitent avec indulgence ce récidiviste. À Utrecht les autorités l’avaient arrêté une première fois, mais l’ont relâché le même jour, sans pour autant qu’il ne soit poursuivi juridiquement, comme si de rien n’était », a poursuivi le diplomate marocain.

Pour Boutaher Aherdane, ces individus constituent un réel danger pour les fonctionnaires et les employés des institutions diplomatiques marocaines aux Pays-Bas. « C’est du banditisme caractérisé, dont l’objectif principal est de perturber la nouvelle dynamique de la diplomatie marocaine qui comme chacun le sait, a jonché récemment son parcours de succès impressionnants au niveau international et particulièrement en ce qui concerne la question de notre intégrité territoriale », a-t-il relevé.

Boutaher Aherdane a par ailleurs fait savoir qu’il a déposé une fois de plus plainte auprès des services de sécurité de Den Bosh, et que l’ambassade du Maroc aux Pays-Bas a adressé de manière urgente une note verbale au ministère néerlandais des Affaires étrangères, pour que cessent « ces comportements irresponsables de ce groupe perfide, qui sert sans aucun doute les agendas hostiles au royaume ».

Sujets associés : Pays-Bas - Utrecht - Ambassade du Maroc aux Pays-Bas - Plainte

Aller plus loin

Las Palmas : l’extrême droite s’en prend au consulat du Maroc

Le Consulat du Maroc à Las Palmas a été attaqué le week-end dernier par des individus, qui ont vandalisé la plaque située sur le mur du bâtiment.

Consulat mobile pour les MRE de Saint Domingue

Les 30 et 31 juillet dernier, l’Ambassade du Maroc à Saint Domingue a organisé en faveur de la communauté marocaine établie en République dominicaine, au Venezuela et en Haïti,...

Pays-Bas : la Marocaine Kauthar Bouchallikht, première femme voilée au parlement

La Néerlandaise d’origine marocaine Kauthar Bouchallikht entre dans l’histoire politique des Pays-Bas en devenant la première femme voilée qui siégera au parlement. Le chemin a...

Pays-Bas : condamnation des séparatistes rifains ayant vandalisé les consulats du Maroc

Les séparatistes rifains qui avaient commis des actes de vandalisme dans les consulats généraux du Maroc à Utrecht et Den Bosch en janvier et mars derniers ont écopé des peines...

Ces articles devraient vous intéresser :