Pays-Bas : la Marocaine Kauthar Bouchallikht, première femme voilée au parlement

25 mars 2021 - 07h20 - Monde - Ecrit par : G.A

La Néerlandaise d’origine marocaine Kauthar Bouchallikht entre dans l’histoire politique des Pays-Bas en devenant la première femme voilée qui siégera au parlement. Le chemin a été long et parsemé de propos islamophobes et racistes, mais qui n’ont guère émoussé l’ardeur de la militante.

« Wow. Nous l’avons fait. Malgré tout, grâce à tout », a écrit Kauthar Bouchallikht sur Twitter. À 26 ans, la jeune femme marocaine s’est engagée pour « l’égalité et la justice. L’espoir avant la haine. Ensemble ». Même si les résultats officiels des élections législatives aux Pays-Bas n’ont pas encore été finalisés, les médias locaux ont indiqué que Kauther Bouchallikht représentera bel et bien le parti GroenLinks (Gauche verte) au parlement.

Selon une enquête de TRT World, tout au long du processus électoral, la jeune militante a montré comment en tant que musulmane, on peut parvenir à puiser force et courage dans les propos racistes et haineux pour avancer, atteindre ses objectifs. Son élection reste un très bel exemple de détermination et d’abnégation. Même traînée dans la presse néerlandaise pour des allégations non fondées selon lesquelles elle est associée à la confrérie musulmane et est donc supposée sympathique à l’extrémisme, Bouchallikht n’a pas perdu de vue ses objectifs et ne s’est pas laissée découragée. Elle est également condamnée pour son rôle de vice-présidente du Forum des organisations européennes de la jeunesse et des étudiants musulmans (FEMYSO), un groupe décrit comme un autre front pour les Frères musulmans.

L’extrême droite a passé au peigne fin la vie de la militante, en répandant de nombreuses rumeurs. Il s’agit d’attaques coordonnées, regroupant toutes les organisations, tous les mouvements et même toutes les idéologies associées aux musulmans du monde entier sous l’égide de l’extrémisme. « Ils ont tendance à associer ma religion au terrorisme et à la négativité. Malheureusement, beaucoup aux Pays-Bas considèrent toujours le musulman comme l’autre », a déclaré la jeune militante dans une interview accordée à Glamour.

Sujets associés : Pays-Bas - Racisme - Elections - Islamophobie

Aller plus loin

États-Unis : une première juge portant le hijab sur le banc dans le New Jersey

L’avocate américaine d’origine syrienne Nadia Kahf est entrée dans l’histoire. Elle est devenue la première juge à porter le hijab sur le banc dans le New Jersey.

Bruxelles : une femme d’origine marocaine à la tête de la mairie de Forest

Partie pour assurer l’intérim du maire Stéphane Roberti, la Marocaine Mariam El Hamidine (Ecolo) fera le reste du mandat.

Ihsane Haouach, première femme voilée commissaire du gouvernement en Belgique

La Belgo-marocaine Ihsane Haouach, a été nommée commissaire du gouvernement chargée de l’égalité femmes-hommes, devenant ainsi la première femme voilée à occuper ce poste en...

Allemagne : une Marocaine élue députée

Sanae Abdi, une Maroco-allemande, membre du Parti social-démocrate entre dans l’histoire politique de l’Allemagne, en se faisant élire au Bundestag, l’assemblée parlementaire...

Ces articles devraient vous intéresser :

Accusé de racisme, Christophe Galtier a le soutien de Laurent Blanc

À l’instar de Genesio, Kombouaré et Roy, le coach de l’Olympique lyonnais (OL) Laurent Blanc a défendu son collègue et ami Christophe Galtier, entraîneur du PSG accusé de racisme dans une affaire qui remonte à son passage à l’OGC Nice la saison dernière.

Majda Sakho réagit aux insultes racistes visant ses enfants

La Marocaine Majda Sakho, l’épouse de l’international français Mamadou Sakho règle ses comptes avec les personnes ayant proféré des injures racistes envers ses trois enfants.

Violences policières : la France sermonnée par l’ONU

Le Comité pour l’élimination de la discrimination raciale, l’organe affilié aux Nations unies, exprimé sa « profonde préoccupation » concernant les pratiques des forces de police en France vis-à-vis des minorités. Cette inquiétude fait suite au décès...

Karim Benzema et les Frères musulmans : Jean-Luc Mélenchon apporte son soutien

Jean-Luc Mélenchon a apporté son soutien à Karim Benzema, sur la plateforme X (ex-Twitter). Le footballeur est au cœur d’une controverse, pointé du doigt par le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, pour des liens présumés avec les Frères...

Le Conseil d’État annule un arrêté anti-burkini

La ville de Mandelieu-la-Napoule, dans le sud-est de la France, a vu son arrêté interdisant le port du burkini sur ses plages suspendu par le Conseil d’État. Cet arrêté, réitéré chaque année depuis 2012, avait été contesté en justice par la Ligue des...

Christophe Galtier : garde à vue pour discrimination raciale

L’ex-entraîneur de l’OGC Nice, Christophe Galtier, ainsi que son fils, John Valovic-Galtier, ont été placés en garde à vue ce vendredi dans le cadre d’une enquête portant sur des allégations de discrimination au sein du club.

Élections partielles : le RNI arrive largement en tête, le PJD essuie un nouvel échec

Comme aux élections du 8 septembre dernier, le Rassemblement national des indépendants (RNI), parti au pouvoir est largement en tête des élections partielles qui se sont déroulées jeudi dernier. Quant au Parti de la justice et du développement (PJD),...

Le ministère de l’Intérieur recadre le PJD

Le ministère de l’Intérieur a réagi aux rumeurs concernant les élections partielles organisées le 21 juillet dernier, dénonçant « les allégations malveillantes et inacceptables » selon lesquelles le vote aurait été orienté par certains agents d’autorité.

Racisme envers les musulmans : de nouveaux témoignages accablent Christophe Galtier

L’ex-entraîneur de l’OGC Nice, Christophe Galtier, fait face à de graves accusations de discrimination et de harcèlement moral, avec un procès prévu dans dix jours.

Guingamp : tags racistes découverts sur la mosquée, enquête en cours

La mosquée de Guingamp, dans les Côtes-d’Armor, a été ciblée dans la nuit du jeudi 7 au vendredi 8 décembre 2023 par des tags islamophobes. Une première en 40 ans.