Recherche

Maroc : séquestration et meurtre à Jerada

© Copyright : DR

21 février 2019 - 12h50 - Société

C’est la deuxième affaire de séquestration au Maroc en moins d’une semaine avec cette fois-ci Jerada où un homme a été arrêté pour avoir séquestré et tué une autre personne suite à une querelle tournant autour d’une somme d’argent.

Les détails sont fournis par la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué, qui précise qu’un homme âgé de 33 ans a été interpellé mercredi matin pour son implication présumée dans une affaire de séquestration et de coups et blessures ayant entraîné la mort.

Les premiers éléments de l’enquête menée par les services de police privilégient un différend lié à une somme d’argent. « Le mis en cause a ligoté et séquestré la victime, également un repris de justice, avant de l’agresser à l’aide de l’arme blanche ce qui a entraîné sa mort », précise la DGSN, ajoutant que « le crime serait du à un différend sur une somme d’argent que le prévenu a remis à la victime pour pouvoir émigrer d’une manière illégale en Europe ».

Le mis en cause, qui a déjà un lourd passé judiciaire, a été arrêté puis placé en garde à vue. Il sera présenté au juge dès la fin de l’enquête actuellement en cours.

La semaine dernière, c’est un jeune d’une vingtaine d’années qui a été retrouvé mort ligoté dans un appartement à Fès. Les ravisseurs, au nombre de trois, avaient contacté son père exigeant la somme de 200.000 dirhams pour le relâcher. Malgré les promesses du père de rassembler la somme pour lundi (l’appel avait eu lieu le samedi), les ravisseurs l’ont tué en l’étranglant. Ils ont été arrêtés un peu plus tard à Ksar Sghir. Il semblerait, toujours selon la DGSN, que cette séquestration soit liée à une affaire de cocaïne.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact