Sextorsion : qui sont les autres victimes des réseaux d’Oued Zem ?

7 mars 2021 - 13h20 - Maroc - Ecrit par : I.L

Des jeunes et adolescents, spécialistes de la sextorsion, ont fait plusieurs victimes dont récemment l’ex-sélectionneur du Maroc Hervé Renard. Pour la plupart déscolarisés, ils ont trouvé refuge dans ce milieu, prospère où ils opèrent en toute tranquillité en jetant leur dévolu sur des célébrités, des prédicateurs, des hommes d’affaires et parfois des enseignants, etc.

Le dossier de Hervé Renard, même s’il a permis de révéler encore cette nouvelle forme d’escroquerie sur internet est un cas parmi tant d’autres. Ces centaines arnaqueurs que compte la ville d’Oued Zem ont réussi à faire chanter des stars de différentes nationalités sur lesquelles ils ont jeté leur dévolu, rapporte Al Akhbar.

Avec leurs victimes, ces jeunes gens se font passer pour des jeunes femmes, engagent la discussion qui prend une tournure beaucoup plus torride au fil des jours. La victime ne se rendant pas compte du piège est filmée dans son plus simple appareil. Dès lors que la vidéo est enregistrée, ils l’envoient à celle-ci, exigeant le paiement d’une forte somme d’argent, généralement en devises au risque de la relayer sur les réseaux sociaux.

Tout récemment, un prédicateur islamiste égyptien est également tombé dans le piège avec quelques images de jeunes filles en tenue d’Eve. Il s’est prêté au jeu en passant une nuit torride avec une inconnue avant de se rendre compte de l’arnaque. Tout comme les autres victimes, il a dû acheter le silence de ce jeune avec des billets de banque.

Un artiste koweitien a également mordu à l’hameçon en discutant avec un faux profil d’une jeune danseuse à la recherche d’emplois. L’artiste a exigé la destruction de l’ordinateur avant de passer à la caisse. Son maître chanteur a acheté un ordinateur d’occasion qu’il a incendié avant de lui envoyer la vidéo. Malheureusement, l’artiste, une célébrité koweïtienne, s’est suicidée après avoir expliqué son acte dans une lettre émouvante à sa famille qui a porté plainte à l’ambassade du Koweït à Rabat.

D’autres victimes dont un haut fonctionnaire du ministère jordanien de la Culture, un homme d’affaires palestinien et même un dirigeant houthi, au Yémen, ont été arnaquées par ces jeunes d’Oued Zem. Dans le rang de ces jeunes escrocs que la police parvient à interpeller, seuls quelques-uns sont jugés et condamnés. Quant aux arnaqueurs du sélectionneur Hervé Renard, ils ont écopé d’une peine de prison ferme assortie d’amendes.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Oued Zem - Sextorsion

Aller plus loin

Une nouvelle application pour les femmes victimes de sextorsion

"Stop à la violence numérique" est la nouvelle plateforme dédiée aux femmes victimes de cyber-violence. Le projet a été lancé par l’Association Tahadi pour l’égalité et la...

Marrakech : trois jeunes hommes tombent pour sextorsion

Pour avoir fait chanter un ressortissant qatari, trois jeunes marocains ont été arrêtés et présentés au tribunal de Marrakech, qui vient de condamner le principal suspect à un...

Prison ferme pour avoir fait chanter Hervé Renard

Victime de sextorsion, l’ancien sélectionneur des Lions de l’Atlas, Hervé Renard, a assigné en justice deux individus originaires d’Oued Zem, qui s’étaient fait passer pour une...

Du nouveau dans l’affaire de sextorsion dont a été victime Hervé Renard

L’examen de l’affaire de sextorsion dont a été victime Hervé Renard, ex-sélectionneur de l’équipe du Maroc de football, a été reporté. Ainsi en a décidé le tribunal de première...

Ces articles devraient vous intéresser :