Maroc : suspension des liaisons maritimes avec la France

27 novembre 2021 - 11h40 - Maroc - Ecrit par : G.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

À l’instar des vols, les autorités marocaines ont décidé de suspendre les liaisons maritimes entre le Maroc et la France, et ceci dans les deux sens. Cette mesure prend effet dès le dimanche 28 novembre à 23h59.

La décision a été prise à travers une note de la direction de la marine marchande, relevant du ministère de l’Équipement, du Transport et de la Logistique. Elle a été déjà notifiée aux différents ports et aux compagnies de transport maritime, en particulier celles assurant les lignes reliant Tanger Med et Nador aux ports de Sète et de Marseille.

À lire : Maroc : la suspension des vols directs avec la France décalée à dimanche

En prenant la décision de fermer ses ports et aéroports, le Maroc entend protéger ses citoyens et préserver les efforts fournis en matière de lutte contre la pandémie du Covid-19. La France fait déjà face à la cinquième vague de Covid-19, et s’apprête à administrer la troisième dose du vaccin anti-Covid à tous les adultes, 5 mois après leur dernière injection.

Sujets associés :

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Maroc : la suspension des vols directs avec la France décalée à dimanche

La suspension des vols à destination de la France prend effet dès vendredi tandis que ceux en provenance de la France seront suspendus à partir du 28...

Le Maroc se ferme à l’Afrique du Sud

Les passagers en provenance de l’Afrique du Sud ne pourront pas fouler le sol marocain. Les autorités marocaines craignent le variant B.1.1.529, détecté en Afrique...

Le Maroc suspend également les liaisons maritimes

Pour se protéger de la nouvelle vague de Covid-19 en Europe et en Afrique, le Maroc a également pris la décision de stopper les liaisons maritimes pendant deux semaines, dès ce...

Royal Air Maroc : des vols spéciaux au départ du Maroc vers Paris

Royal Air Maroc a annoncé la mise en place, sur une semaine, d’un plan de vols spéciaux pour ceux qui n’ont pas pu rentrer en France, mais soumis à «  autorisation ...

Nous vous recommandons