Pourquoi le Maroc a suspendu les liaisons aériennes ?

29 novembre 2021 - 16h10 - Maroc - Ecrit par : A.T

La suspension des liaisons aériennes et maritimes décidée par les marocaines serait motivée par le ralentissement observé dans la campagne de vaccination.

L’information a été donnée par Hicham Afif, membre du comité interministériel marocain de suivi de la pandémie, fait savoir Balarmane.

Dans une interview, le spécialiste a précisé que « la décision de suspendre tous les vols directs pour les voyageurs vers le Royaume du Maroc, pour une période de deux semaines, était dictée par les conditions épidémiologiques mondiales qui pourraient peser sur la sécurité sanitaire des États. »

A lire  : Le Maroc, numéro 1 de la vaccination anti-Covid en Afrique

Pour lui, « les Marocains ont faiblement afflué vers les centres de vaccination ces derniers jours, ce qui oblige l’État à prendre ces décisions difficiles pour préserver la santé publique des citoyens ». Le ralentissement de la campagne vaccinale contre le Covid-19 commence à susciter l’inquiétude au sein du gouvernement, lequel veut atteindre les objectifs qu’il s’est fixés, mais qui pourraient ne pas suffire à empêcher une nouvelle vague épidémique.

Face à cette situation, les autorités sanitaires ont multiplié les initiatives pour encourager les indécis et les récalcitrants à se faire vacciner. Actuellement, « le Maroc dispose d’un stock stratégique de vaccins d’environ 13 millions de doses », a fait part l’expert, appelant les personnes non vaccinées à se rendre dans les centres de vaccination afin d’accélérer la réalisation de l’immunité collective avant le déclenchement de la nouvelle vague.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Ministère de la Santé - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

Suspension de vols : la Belgique demande à ses ressortissants de quitter le Maroc

La Belgique a envoyé un message à ses citoyens désireux de quitter le Maroc, d’organiser expressément leur retour le lundi avant 23 h, en raison de la suspension de tous les...

Le Maroc rouvre ses frontières aériennes

Face à la pression d’acteurs économiques et l’appel de nombreux experts, le gouvernement vient d’annoncer la réouverture de l’espace aérien aux vols au départ et à destination...

Royal Air Maroc : des vols spéciaux au départ du Maroc vers Paris

Royal Air Maroc a annoncé la mise en place, sur une semaine, d’un plan de vols spéciaux pour ceux qui n’ont pas pu rentrer en France, mais soumis à «  autorisation  ».

Marocains bloqués à l’étranger : l’opposition dénonce une mauvaise gestion du dossier

La polémique liée aux Marocains bloqués à l’étranger, en raison de la fermeture des frontières, continue de prendre de l’ampleur. Jeudi, des partis de l’opposition se sont...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : forte augmentation des salaires des médecins

À compter de janvier 2023, les médecins, pharmaciens et chirurgiens-dentistes verront leurs salaires augmenter de plus de 3 000 DH. Une augmentation qui entre dans le cadre des réformes opérées par le gouvernement et portant statut particulier de ce...

Maroc : vastes opérations de libération du domaine public

Le Maroc intensifie les opérations de libération du domaine public. De nouvelles campagnes ont été lancées dans certaines régions du royaume.

Maroc : une baisse des taxes sur les médicaments prévue en 2023

Afin de permettre aux Marocains d’avoir accès aux services de santé, le gouvernement envisage de revoir la fiscalité sur les médicaments et produits de santé. Des mécanismes sont en cours d’élaboration pour réduire la TVA sur l’importation de ces...

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.

Le Maroc forme 2800 médecins et 5600 infirmiers pour la médecine de famille

Afin de développer et consolider la médecine de famille en facilitant l’accès aux soins et services de santé aux Marocains, le gouvernement entend former 2800 médecins et 5600 infirmiers d’ici 2030.

Des pastèques contaminées dans les assiettes des Marocains ?

Le groupe du parti socialiste à la Chambre des représentants a adressé une question au ministre de la Santé et de la protection sociale, Khalid Ait Taleb, au sujet de la présence de pastèques contaminées sur le marché marocain.

Punaises de lit : la psychose atteint le Maroc

Le ministère de la Santé et de la Protection sociale a confirmé, mercredi, l’absence d’une propagation exceptionnelle des punaises de lit au Maroc. Dans un communiqué, les autorités sanitaires affirment avoir mis en place des mesures préventives en...

Maroc : voici la liste des médicaments exonérés de TVA

Les Marocains disposent désormais d’une liste actualisée de médicaments, dont la TVA est prise en charge par l’État. Cette liste a été publiée par le ministère de la Santé.

Une maladie menace les enfants marocains

La propagation de la maladie de leishmaniose dans plusieurs provinces marocaines préoccupe le Parlement. Une députée a interpellé le ministre de la Santé et de la Protection sociale Khalid Ait Taleb sur ce sujet.

Le Covid-19 se rappelle au bon souvenir des Marocains

Après une période d’accalmie, le Maroc fait désormais face à une hausse des contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes appelant les Marocains à respecter les recommandations.