Trafic de drogue : intervention de la Cour spéciale de Justice

19 août 2003 - 11h14 - Ecrit par :

Les fonctionnaires de l’Etat impliqués dans le réseau de trafic de drogue démantelé récemment à Tétouan, dont 11 magistrats et des responsables des forces de l’ordre, seront jugés par la Cour spéciale de Justice CSJ, a affirmé le ministre de la Justice, M.Bouzoubaâ.

Il y a deux affaires distinctes dans ce réseau de trafic de drogue, a indiqué le ministre. La première concerne "les crimes et les règlements de compte entre trafiquants de drogue" qui suit son cours normal et dont le dossier devrait être transféré lundi au Parquet et la deuxième concerne "la corruption et le trafic d’influence contre plusieurs responsables des forces de l’ordre et des magistrats". Cette dernière sera transférée à la Cour spéciale de justice", a précisé M. Bouzoubaâ dans un entretien publié lundi par le quotidien "Aujourd’hui le Maroc".

"Nous sommes en train d’appliquer à la lettre toutes les orientations de SM Le Roi Mohammed VI", a souligné le ministre, réaffirmant que "l’action de l’Etat doit être caractérisée par la fermeté à l’égard de tout dépassement émanant de quiconque".

"Chaque administration doit assumer ses responsabilités et toute personne qui viole la loi sera sévèrement sanctionnée. L’objectif est de consolider l’Etat de droit", a dit M. Bouzoubaâ.

Pour ce qui est des "onze magistrats" impliqués dans cette affaires, le ministre a indiqué à ce sujet qu’"un juge rapporteur mènera une enquête minutieuse pour établir avec exactitude les faits qui leur sont reprochés. Ensuite leur dossier sera remis au Conseil supérieur de la magistrature qui prendra sa décision, a-t-il fait remarquer.

Les services de police qui ont mis à jour l’implication de plusieurs responsables locaux appartenant à différents corps de l’Etat dans ce réseau de trafic de drogue, ont procédé à la saisie de plusieurs lots de matériels de transport et de communication ainsi que des armes et munitions, appartenant à des trafiquants de stupéfiants et à des organisateurs de l’émigration clandestine, apprend-on samedi de source proche de l’enquête.

MAP

Tags : Drogues - Mohamed Bouzoubaa - Tétouan - Procès

Nous vous recommandons

Opération Marhaba 2022 : voici les nouvelles mesures douanières (circulaire)

En vue de garantir la réussite de l’opération Marhaba qui démarre dans quelques jours, la douane marocaine a adopté des mesures exceptionnelles, pour faciliter l’accès à ses services aux Marocains résidant à l’étranger...

Maroc : quel est le budget du palais royal ?

Le budget alloué au palais royal, d’environ 2,8 milliards de dirhams, ne semble pas élevé et est «  mérité  », selon la grande majorité des Marocains.

Les parents de Rayan remercient le roi Mohammed VI

Les parents de Rayan, le garçonnet de 5 ans tombé accidentellement dans un puits sec à Chefchaouen, près de sa maison, ont exprimé leur gratitude au roi Mohammed VI, ainsi qu’à l’ensemble des équipes de...

Le Maroc compte 5000 millionnaires

Le Maroc est cité parmi les cinq pays les plus riches du continent. Le royaume regroupe un très grand nombre de millionnaires et milliardaires, selon le cabinet Henley & Partners.

Maroc : nouvelle mine de manganèse pour la fabrication de batteries

La société canadienne Elcora veut débuter les opérations d’exploitation minière de manganèse au Maroc avec Gold Lion Resources. Elle a annoncé cette semaine avoir signé un accord qui leur permettra de démarrer au plus vite cette nouvelle...

Mohammed VI : le Sahara « n’est pas à négocier »

Le roi Mohammed VI a affirmé, lors de son discours à l’occasion de l’anniversaire de la « Marche verte », que le Sahara ne fera jamais l’objet d’une quelconque négociation.

Taghazout, l’une des meilleures destinations en 2022

Le village de Taghazout figure parmi les 28 meilleures destinations à visiter dans le monde en 2022, selon The Natiional Geographic.

Gladiator 2 sera tourné au Maroc

Le tournage du film Gladiator 2 va démarrer très prochainement à Ouarzazate, au Maroc. Actuellement présente dans le royaume, l’équipe de production a engagé des négociations avec les Studios Atlas.

Le jour où un avion américain à destination du Maroc disparaissait avec deux bombes nucléaires

Un avion de l’armée américaine transportant deux bombes nucléaires à destination du Maroc, a disparu des radars le 10 mars 1956. À ce jour, ni l’avion ni les bombes nucléaires n’ont été retrouvés.

Maroc : une bonne récolte agricole en vue malgré la sécheresse

Le Maroc s’attend à une bonne récolte agricole, ainsi qu’à une production conséquente de bétail, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas, grâce aux dernières précipitations.