Transavia propose un nouveau vol vers le Maroc

7 décembre 2023 - 12h00 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

La compagnie aérienne Transavia lance trois nouveaux vols au départ de l’aéroport de Lyon. Une nouvelle liaison est également prévue pour le Maroc.

La filiale d’Air France prévoit le lancement d’un vol vers Fès depuis l’aéroport Lyon Saint-Exupéry dès le printemps 2024, au prix d’une centaine d’euros.

A lire : Maroc : bonne nouvelle pour les clients de Transavia

Transavia proposera également des vols vers Erevan en Arménie et Tirana en Albanie, comme indiqué dans un communiqué de la compagnie. Les billets seront proposés à partir du 19 décembre prochain, à moins de 100 euros l’aller simple, précise-t-on.

Pour le vol Lyon – Fès, les départs sont prévus les mardis et vendredis.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Lyon - Transavia - Aéroport de Fès-Saïss

Aller plus loin

Transavia va lancer un nouveau vol vers le Maroc

La low cost néerlandaise Transavia lancera une nouvelle liaison aérienne vers le Maroc dans le cadre du programme hivernal 2023-2024 de l’aéroport Toulouse-Blagnac.

British Airways lance le vol Londres - Agadir

La compagnie aérienne britannique British Airways vient d’annoncer le lancement d’une nouvelle liaison aérienne vers le Maroc au départ de Londres. Ce vol sera lancé l’année...

Transavia relance la ligne Paris-Dakhla

La compagnie aérienne Transavia a repris lundi la liaison entre Paris et Dakhla, lancée en 2018, mais suspendue durant la pandémie de Covid-19. La reprise de cette ligne...

Transavia propose de nouveaux vols vers le Maroc

Transavia France, filiale low-cost du groupe Air France KLM, va lancer deux nouvelles liaisons aériennes vers le Maroc dans le cadre du renforcement de son offre de vols pour...

Ces articles devraient vous intéresser :

Mauvaise nouvelle pour les clients marocains de Transavia

A partir du 3 avril 2024, Transavia s’aligne sur ses concurrents low-cost et facturera les bagages en cabine. Cette décision s’accompagne de l’arrivée de nouveaux avions plus spacieux, dotés de coffres à bagages plus volumineux.