Recherche

« Trop d’Arabes à Toulouse », Aviv Zonabend poussé à la démission

5 mai 2018 - 12h20 - Monde

Aviv Zonabend avec François Fillon

« Trop d’Arabes à Toulouse », cette phrase prononcée en hébreu alors qu’il était en déplacement en Israël, Aviv Zonabend, un conseiller municipal de la ville de Toulouse, fait polémique à la mairie et le maire vient d’exiger sa démission dans les 24 heures.

Au micro d’une radio israélienne, le conseiller municipal a ainsi déclaré qu’il y avait trop d’Arabes dans sa ville. Ce dernier nie avoir prononcé ses mots et affirme qu’il voulait parler d’islamistes et non d’arabes et qu’il ne maitrisait pas l’hébreu.

Jeudi dernier, la mairie de Toulouse a publié un communiqué dans lequel on pouvait lire : « La traduction assermentée de l’interview donnée par Aviv Zonabend, à la radio israélienne Galatz, m’est parvenue aujourd’hui. Elle confirme, hélas, ses propos tenus en hébreu comme relaté par The Times of Israël dans son article du 26 avril. Ces paroles sont en violation profonde avec l’esprit de tolérance et de respect qui constitue la boussole de mon engagement et de celui de toute mon équipe dans sa diversité ».

« En vertu du principe de responsabilité et conformément à mon échange avec lui vendredi dernier, j’ai informé aujourd’hui Aviv Zonabend qu’il a le devoir de présenter, sous 24h, sa démission de ses mandats d’élu municipal et métropolitain. A défaut, je prendrai mes responsabilités en lui retirant l’ensemble de ses délégations exercées tant à la Mairie de Toulouse qu’à Toulouse Métropole », précise le communiqué.

Aviv Zonabend a refusé de démissionner et le maire a fini par lui retirer toutes les délégations qu’il exerce à la mairie.

Bladi.net

Bladi.net - 2018 - Archives - A Propos - Contact