Un Marocain arrêté pour implication dans les attentats du 11 mars

9 mars 2005 - 08h54 - Ecrit par :

Les services de sécurité espagnols ont arrêté, mardi matin dans un quartier de la périphérie sud de Madrid, le ressortissant marocain Jaouad El Bouzrouti pour sa présumée implication dans les attentats du 11 mars 2004, a indiqué le ministère espagnol de l’intérieur.

Jaouad El Bouzrouti (21 ans), arrêté près de son domicile à Fuenlabrada, est soupçonné d’être un "proche collaborateur du ressortissant algérien Allekema Lamari, membre du commando qui a commis le massacre (de Madrid)" et l’un des sept terroristes présumés qui s’étaient donné la mort le 3 avril 2004 à Leganés, au sud de Madrid, a ajouté la même source. Selon les enquêteurs, El Bouzrouti serait également un proche collaborateur de Mohamed Afalah, l’un des terroristes présumés les plus recherchés par les services de sécurité espagnols. Il est le propriétaire d’une voiture qu’utilisaient Lamari et Afalah. El Bouzrouti "était en relation directe avec Youssef Belhadj, alias +Abou Doujana+, arrêté récemment en Belgique et qui se trouve sous mandat extraditionnel émis par l’Espagne". Belhadj est considéré comme le porte-parole d’Al Qaeda en Europe, précise le ministère.
Le 11 mars dernier, l’Espagne a été la cible des attentats terroristes les plus meurtriers de son histoire. Ces attaques contre quatre trains de Madrid et de sa banlieue avaient fait 191 morts et plus de 1500 blessés. Ils ont été attribuées par les autorités espagnoles à un groupe d’islamistes radicaux.

Map - L’Economiste

Tags : Espagne - Madrid - Terrorisme

Nous vous recommandons

Sahara : la Russie lance un appel au Maroc et au Polisario

Par la voix de son ministre des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, la Russie appelle le Maroc et le Polisario à dialogue direct pour régler le conflit du Sahara.

Achraf Hakimi fier d’être officiellement «  Parisien  »

C’est fait ! L’international marocain Achraf Hakimi est officiellement «  Parisien  ». L’annonce a été faite par le club français ce mardi après-midi, après un suspens intenable tant pour les fans du joueurs que pour les supporters du...

Gazoduc algérien : l’Espagne craint de graves conséquences sur le Maroc

L’Espagne est préoccupée par l’intention de l’Algérie de renoncer au gazoduc qui l’alimente depuis vingt ans via le Maroc. Bien plus, la péninsule ibérique redoute l’énorme perte que subiraient les trois pays si le gazoduc Maghreb-Europe n’est pas renouvelé...

Prostitution à Tanger : des Saoudiens et des Marocaines arrêtés

Les éléments de la police judiciaire relevant de la préfecture de police de Tanger se sont rendus dans une villa dédiée à la prostitution pour les étrangers, où ils ont arrêté 10 personnes dont cinq...

Un couple de Français se retrouve seul dans un Airbus de 140 places pour rentrer du Maroc

Deux billets à 190 euros en main, un couple originaire de l’Ain embarque tout seul sur un vol de l’Airbus A319 d’Air France de 138 fauteuils vides pour rallier l’aéroport de Roissy.

Casablanca : des propriétés de la ville bradées

Des biens immobiliers très onéreux sont loués à des prix dérisoires à Casablanca, ce qui crée un énorme manque à gagner pour la ville. C’est ce que révèle un recensement effectué par la mairie.

Une députée française épinglée pour un voyage au Maroc

Patricia Mirallès, députée LREM de la 1ᵉre circonscription, est accusée d’avoir utilisé ses frais de mandat pour effectuer des dépenses non autorisées, notamment un voyage au Maroc. Des accusations qu’elle nie en...

Autoroutes du Maroc en 2022 : une radio et des grands chantiers

La société nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) prévoit cette année un chiffre d’affaires de 3,2 milliards de dirhams (MMDH) et espère atteindre 1,9 million d’abonnés Jawaz. Des grands chantiers seront également...

Des MRE en colère au port de Sète (vidéo)

Le port de Sète a été ce jeudi, le théâtre d’un conflit entre transporteur et ses passagers. Ces derniers qui ont embarqué à Tanger ont refusé de descendre du ferry, obligeant la police à intervenir pour régler la...

L’État islamique menace le Maroc à cause de ses relations avec Israël

Pour avoir normalisé ses relations avec Israël, le Maroc est devenu la cible permanente de l’État islamique (Daech). Pour le moment, les terroristes pro-Daech n’arrivent pas encore à attaquer le royaume qui dispose d’un service de renseignements efficace et...