Une sénatrice belge critique envers les musulmans menacée de mort

20 novembre 2004 - 12h03 - Belgique - Ecrit par :

Une sénatrice belge d’origine marocaine, connue pour ses propos critiques envers une partie de la communauté musulmane de Belgique, a été l’objet de menaces de mort et placée sous la protection de la police, a-t-on appris mercredi de la police fédérale belge.

Mimount Bousakla, sénatrice socialiste anversoise de 32 ans, a "été l’objet de menaces par téléphone" et bénéficie de la "protection d’un service de police", a indiqué sans plus de précision cette porte-parole.
L’interlocuteur anonyme de Mme Bousakla l’a menacée d’une exécution "rituelle", ont affirmé pour leur part les journaux flamands Gazet Van Antwerpen et Het Belang Van Limburg, selon qui la sénatrice réside depuis dimanche à une adresse tenue secrète.
La jeune femme a à plusieurs reprises dénoncé le "repli sur elle-même" de la communauté musulmane de Belgique, en grande partie constituée de personnes d’origine marocaine, et certaines pratiques comme le mariage forcé, selon le sociologue de l’université de Liège Hassan Bousetta.
Mme Bousakla avait en particulier regretté l’absence de condamnation par une importante association musulmane de l’assassinat il y a deux semaines, au nom de l’islam radical, du réalisateur néerlandais Theo van Gogh.
Ce crime, qui a entraîné des représailles aux Pays-Bas envers la communauté d’origine marocaine, a également eu un retentissement important dans l’opinion publique en Flandre, la région néerlandophone du nord de la Belgique.
La ville d’Anvers (nord), où Mme Bousakla a été élue, est le bastion du parti d’extrême droite Vlaams Blok (récemment rebaptisé Vlaams Belang) et de la Ligue Arabe Européenne, un petit parti qui dénonce notamment les "compromissions" des élus belges d’origine immigrée.

Afp

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Belgique - Religion - Racisme - Mimount Bousakla

Ces articles devraient vous intéresser :

Tatouage au henné : attention danger

La fin du Ramadan et la période de l’Aïd, pour les jeunes filles, une période propice pour mettre du henné sur les mains. Si certaines mères acceptent que leurs filles appliquent le henné, d’autres préfèrent se passer de cette pratique pour préserver...

Maroc : voici le montant de la zakat al fitr

Le montant de la zakat Al Fitr vient d’être annoncé par les autorités religieuses marocaines, et plus précisément par le Conseil supérieur des oulémas (CSO).

Cheikh Mohammed Al Fizazi critique vivement la série de Mohamed Bassou

Le président de l’Association marocaine de la Paix et de la Transmission, Cheikh Mohammed Al Fizazi, a critiqué le comédien Mohammed Bassou pour sa série « Si Al Kala » diffusée sur sa page YouTube pendant ce mois de Ramadan, estimant qu’il ne fait que...

Maroc : les discours radicaux dans les mosquées inquiètent

La députée du parti Fédération de la Gauche démocratique, Fatima Tamni, a interpelé le ministre des Habous et des affaires islamiques, Ahmed Toufiq, au sujet de l’exploitation des tribunes des mosquées pour diffuser des discours radicaux contre les...

La date de l’Aïd al Fitr au Maroc connue

L’observation de la nouvelle lune du mois de Chaoual 2023/1444 commencera ce jeudi 20 avril 2023, mais il semble que la plupart des pays arabes ne pourront pas observer le croissant à l’œil nu. C’est du moins ce que prévoit Hassan Talibi, astronome et...

Officiel : l’Aid Al Fitr en France ce vendredi

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) vient de confirmer la date de l’Aid al Fitr pour ce vendredi 21 avril 2023.

Ramadan et grossesse : jeûner ou pas, la question se pose

Faut-il jeûner pendant le Ramadan quand on est enceinte ? Cette question taraude l’esprit de nombreuses femmes enceintes à l’approche du mois sacré. Témoignages et éclairages pour mieux appréhender cette question à la fois religieuse et médicale.

Maroc : la date de l’Aïd Al Fitr connue

Considérant que le jeûne de Ramadan durera 29 jours cette année selon les calculs astronomiques, l’Aïd Al Fitr 2024 sera célébrée au Maroc le mercredi 10 avril.

Cimetières au Maroc : entre abandon et insécurité

La gestion des cimetières pose problème au Maroc. Selon un rapport du ministère de l’Intérieur, les sites existants sont saturés ou en état de dégradation et les collectivités territoriales peinent à les réhabiliter et à identifier des terrains viables...

La Youtubeuse marocaine "Mi Naima" au cœur d’un nouveau scandale

“Mi Naïma” fait à nouveau parler d’elle. La Youtubeuse marocaine, connue pour ses controverses, a récemment publié une vidéo dans laquelle on la voit lire certains versets du Coran de manière désinvolte. La vidéo a suscité la colère des internautes.