Recherche

« La veuve noire du Djihad », demande l’asile politique en Belgique

3 novembre 2018 - 13h30 - Monde

© Copyright : DR

Sous le coup d’une expulsion au Maroc suite à la perte de la nationalité belge, Malika El Aroud, que l’on surnomme « La veuve noire du Djihad », vient de faire une demande d’asile politique en Belgique.

Et cela devient urgent pour cette femme d’origine marocaine, puisqu’elle est actuellement dans un centre fermé en vue d’une expulsion vers le royaume, rapporte l’agence Belga. Ancienne épouse de l’un des assassins du commandant Massoud, Malika El Aroud, avait été condamnée à plusieurs reprises en Suisse et en Belgique pour son soutien à des organisations criminelles.

Il y a un peu moins d’un an (le 30 novembre 2017), elle avait été déchue de sa nationalité belge pour avoir « manqué gravement à ses devoirs de citoyen belge ». Le 11 octobre dernier, elle a été interpellée par la police puis placée dans un centre ferme en vue de son expulsion.

Ses avocats ont introduit une demande d’asile au motif qu’elle « s’expose à la torture ou à des traitements inhumains et dégradants si elle est renvoyée vers le Maroc », mais en attendant l’examen de cette requête, elle reste détenue à Bruges.

Bladi.net

Bladi.net - 2018 - Archives - A Propos - Contact