Maroc : flambée du prix du mouton de l’Aïd, les intermédiaires pointés du doigt

9 juillet 2021 - 18h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

À quelques jours de l’Aïd Al-Adha, les prix du mouton montent en flèche au Maroc. Les intermédiaires et autres chennaqas sont pointés du doigt.

Le mouton moyen est vendu entre 2 500 et 3 000 DH, tandis que le prix du mouton de qualité varie entre 3 500 à 7 000 DH, ont constaté des reporters du journal arabophone Al Massae, qui ont sillonné plusieurs points de vente à Casablanca et sa périphérie. Les intermédiaires et autres chennaqas sont à l’origine de cette flambée de prix.

À lire : Maroc : très cher mouton de l’Aïd

Ils interviennent régulièrement dans le circuit de la vente du mouton en monopolisant la majorité des magasins de revente. Ces intrus incitent les vendeurs de fourrages à augmenter le prix de leur marchandise. Le prix de la botte passe ainsi de 40 à 90 DH. À Casablanca, la revente des moutons achetés chez des éleveurs à Sidi Rahal et Had Soualem rapporte gros aux intermédiaires à Casablanca. Ils réalisent des bénéfices oscillant entre 500 et 1 500 DH par tête de bétail.

Leur clientèle cible ? Les Marocains résidant à l’étranger (MRE). Contrairement à l’année, bon nombre de MRE rentrent au Maroc pour célébrer l’Aïd Al-Adha en famille, pour y passer les vacances d’été. Face à la flambée du prix du mouton, les Casablancais appellent des autorités compétentes à intervenir.

Sujets associés : Prix - Aïd al-Adha 2023

Aller plus loin

Maroc : très cher mouton de l’Aïd

Les Marocains doivent débourser deux fois plus qu’en 2020, pour acheter le mouton de l’Aïd Al-Adha. Dans les souks, vendeurs et acheteurs arrivent difficilement à s’entendre.

Aïd al-Adha au Maroc : des vétérinaires mobilisés pour le contrôle de la vente et l’abattage

Comme chaque année, et à l’occasion de chaque veille de la fête de l’Aïd al-Adha, les vétérinaires publics et privés se mobilisent pour mettre en place un dispositif...

Aid al Adha : pourquoi le mouton est-il si cher au Maroc ?

À l’approche de l’Aïd El Adha, les prix du mouton ont connu une flambée comparativement à l’année dernière. Pourtant, l’offre dépasse de loin la demande.

A Tanger, il est interdit de griller les têtes de mouton

Le conseil communal de Tanger en sa qualité de police administrative interdit formellement de griller les têtes et les pattes des moutons du sacrifice rituel de l’Aïd Al-Adha,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Aïd Al-Adha : combien coûte un mouton importé ?

Le prix du mouton importé serait de l’ordre de 2 850 dirhams et non 700 dirhams, selon une rumeur distillée sur les réseaux sociaux. C’est ce qu’indique la Fédération marocaine des acteurs de la filière élevage (FMAFE).

Aïd Al-Adha : le Maroc a encore importé des bovins de l’étranger

En prévision de l’Aïd Al-Adha, prévu au Maroc vers le 29 juin prochain, le nombre d’importations d’ovins s’intensifie. Ainsi, quelque 19 500 ovins importés du Portugal sont arrivés au port de Jorf Lasfar, dans la région d’El Jadida.

Officiel : voici la date de l’Aïd al Adha au Maroc

La date de l’Aid al Adha au Maroc est désormais connue. Elle vient d’être annoncée par le ministère des Habous et des affaires islamiques.

Aïd Al Adha au Maroc : les éleveurs redoutent les importations de moutons

À moins de deux mois de l’Aïd Al Adha, de grosses incertitudes subsistent quant à la disponibilité et au prix du mouton, bête la plus prisée par les Marocains pour cette fête. Cette année, le Maroc veut importer des moutons, une décision qui ne plaît...

Voici la date de l’Aïd al-Adha 2023 au Maroc

Les calculs astronomiques indiquent que la fête de l’Aïd al-Adha 2023 sera célébrée au Maroc cet été. Quelle date retenir ?

Aïd Al-Adha : le Maroc va importer un million de têtes de bétail

À quelques semaines de la célébration de l’Aïd Al-Adha, le gouvernement s’active pour satisfaire les besoins de la population. En tout, un million de têtes sera bientôt importé.

Aïd al-Adha : des moutons engraissés avec de la fiente de volaille

À quelques semaines de la célébration de l’Aïd Al-Adha prévue fin juin, l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) du Maroc multiplie les opérations de contrôle pour s’assurer de la qualité des aliments donnés aux moutons...

Aïd Al Adha au Maroc : cheptel en baisse, prix en hausse

Alors que l’Aïd Al Adha approche, le ministère de l’Agriculture se prépare à faire face à une possible augmentation des prix des moutons au Maroc. L’offre en ovins et caprins destinés à l’abattage est estimée à 5,6 millions de têtes, un chiffre...

Très cher Aid al adha pour les Marocains

L’augmentation continue du prix de la viande au Maroc affecte le coût du sacrifice de l’Aïd Al-Adha pour de nombreux ménages marocains.

L’Aïd al-adha sera-t-il célébré cette année au Maroc ? Akhannouch répond

Le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a confirmé que l’Aïd Al-Adha aura bien lieu au Maroc cette année. S’exprimant devant la Chambre des représentants lors de la session mensuelle dédiée à la politique générale de l’Exécutif, il a déclaré : « La...