Recherche

Les graves accusations de l’Algérie contre le Maroc

© Copyright : DR

10 juin 2020 - 07h30 - Maroc

Le dossier relatif au départ du consul du Marocà Oran connaît de nouveaux rebondissements. Le Royaume fait l’objet de graves accusations de la part du porte-parole de la présidence algérienne.

Après plusieurs investigations sur ce dossier, l’Algérie est venue à la conclusion que le consul du Maroc à Oran, qui a quitté l’Algérie le 4 juin était tout sauf un diplomate. Selon le ministre conseiller à la Communication et porte-parole de la présidence de la République, Belaïd Mohand Oussaïd, le consul du Maroc à Oran était tout simplement un officier du renseignement marocain.

Au cours de la conférence de presse qu’il a animée, ce mardi 9 juin, le porte-parole soutient que le départ du consul de l’Algérie était une décision des autorités algériennes.“Oui, effectivement, nous avons officiellement demandé que ce diplomate quitte le territoire national, car il a contrevenu aux règles de bienséance et aux usages et règles qui régissent la diplomatie”, a rappelé Belaïd Mohand Oussaïd.

À l’en croire, le comportement de celui qui avait qualifié “d’ennemi” l’Algérie devants ses compatriotes n’était “pas surprenant”. En prenant cette décision, “l’Algérie ne veut pas entrer dans des campagnes médiatiques” mais souhaite plutôt élever le niveau et maintenir les relations entre les deux pays et les deux peuples frères.

Mots clés: Diplomatie , Algérie

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact