Recherche

L’acteur Rafik Boubker risque 5 ans de prison

Rafik Boubker

27 mai 2020 - 14h00 - Société

L’acteur Rafik Boubker, accusé d’avoir porté atteinte aux symboles de l’islam, a du souci à se faire. Il risque jusqu’à 5 ans de prison et une amende pouvant atteindre 500 000 dirhams.

Placé en garde à vue au siège de la préfecture de police de Casablanca, l’acteur risque d’être condamné en vertu de l’article 5-267 du Code pénal marocain, qui prévoit une peine d’emprisonnement de 6 mois à 2 ans et/ou une amende de 20 000 à 200 000 dirhams, en cas d’outrage aux symboles de l’islam, à la monarchie ou d’atteinte à la souveraineté du royaume.

La présence de circonstances aggravantes, telles que les discours ou les menaces dans des lieux publics ou via des moyens de communication, pourrait alourdir la peine et faire valoir à Rafik Boubker une peine de 2 à 5 ans de prison et une amende allant de 50 000 à 500 000 dirhams.

Dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, Rafik Boubker, visiblement en état d’ébriété, avait insulté des imams et des piliers de l’islam. L’acteur aurait tenté de rattraper sa bourde, après avoir retrouvé ses esprits.

Mots clés: Préfecture de police de Casablanca , Rafik Boubker

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact