Un Marocain en prison pour blasphème contre le prophète Mohammad

15 juin 2020 - 20h30 - Maroc - Ecrit par : A.P

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Trois mois de prison. C’est le verdict de la justice contre le fonctionnaire qui a publié une série de caricatures sur son compte Facebook dans lesquels il insinuait que le prophète Mohammad souffrait de problèmes psychiatriques.

Le tribunal de première instance de Youssoufia a condamné l’homme à trois mois de prison et le paiement d’une amende de 3 000 dirhams (275 euros) pour avoir publié une série de caricatures sur Allah, le prophète Mohammad et d’autres prophètes, sur son compte Facebook.

La peine encourue par le mis en cause aurait pu être beaucoup plus lourde, puisque l’article 267 du Code pénal révisé, prévoit une peine de deux à cinq ans de prison à toute personne qui porte atteinte à la religion musulmane.

Les faits remontent au 24 mai dernier, lorsque ce fonctionnaire au service au conseil municipal de la ville a publié plusieurs caricatures, dont certaines circulaient sur les réseaux depuis un certain temps, dans lesquelles il insinuait, par exemple, que le prophète Mohammed souffrait de problèmes psychiatriques.

Sur l’un des dessins, titré "Si les prophètes vivaient à notre époque", on voit une personne représentant le prophète Muhammad, vêtue de haillons, avec les deux mains liées, et à côté de lui, un psychiatre lui prescrivant des médicaments utilisés pour trouble bipolaire sur une ordonnance.

Sujets associés : Religion - Procès - Youssoufia

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Maroc : une MRE recherchée par la police pour blasphème

Le service préfectoral de Marrakech a ouvert une enquête judiciaire pour déterminer l’identité des personnes impliquées dans le partage de versets coraniques déformés sur...

Du nouveau dans l’affaire de Rafik Boubker

Poursuivi en liberté provisoire pour blasphème, atteinte à la religion musulmane, outrage à une instance juridique et violation de l’état d’urgence sanitaire, l’acteur marocain,...

Le Maroc censure à nouveau les caricatures de Charlie Hebdo

Cinq ans et demi après les attentats perpétrés contre la rédaction de Charlie Hebdo, l’hebdomadaire satirique français a décidé de republier les caricatures du prophète Mohammad, en...

Nous vous recommandons

Religion

Angers : un professeur mis en examen après plainte d’un élève musulman

Un professeur du lycée catholique Joseph-Wresinski à Angers a été mis en examen après avoir invité l’un de ses élèves musulmans à changer de religion. Il comparaîtra le 4 mai devant le tribunal correctionnel.

Une école musulmane fermée à Béziers

La préfecture de l’Hérault a ordonné, mercredi, la fermeture d’une école musulmane appartenant à la mosquée de Béziers.

France : plus de la moitié des élèves pour le port des signes religieux au lycée

Plus de la moitié des lycéens en France n’ont rien contre le port des signes religieux à l’école et même dans la fonction publique. C’est ce que révèle un sondage dont les résultats publiés par Le Parisien démontrent une forte attente des lycéens en matière de...

L’ONU s’inquiète de la multiplication des actes islamophobes en France

Les villes de Nantes et de Rennes, dans l’ouest de la France, ont été ces derniers jours, le théâtre d’actes de violence contre les musulmans. Le Haut Représentant de l’Alliance des civilisations des Nations-Unies, Miguel Angel Moratinos, exprime son...

Castille-et-León : la majorité de la communauté musulmane est marocaine

Plus de la moitié de la communauté musulmane de Castille-et-León, composée de près de 46 000 personnes, est d’origine marocaine. Une population musulmane qui a presque quadruplé en 15 ans.

Procès

Maroc : des femmes accusées de sorcellerie et de profanation de tombes devant la justice

Le procès d’un réseau de femmes poursuivies pour sorcellerie et profanation de tombes s’est ouvert, cette semaine, au tribunal de première instance de Salé. D’ores et déjà le juge a reconnu l’existence matérielle de tous les éléments constitutifs d’un acte...

Salé : un ancien militaire en prison pour trafic de drogue

Un ancien militaire devenu chauffeur de taxi à Salé a été arrêté par la police judiciaire du district de Laâyayda. En attendant l’ouverture de son procès la semaine prochaine, il a été placé en détention pour trafic de...

Kénitra : quinze ans de prison pour le kidnappeur de la petite Fatima-Zahra

Poursuivi pour enlèvement, détention et détournement de mineure, le kidnappeur de la petite Fatima-Zahra, âgée de cinq ans, a été condamné à quinze ans de prison ferme. La peine a été prononcée lundi 17 octobre 2022 par la chambre criminelle près la Cour d’appel...

Bruxelles : des professeurs veulent faire appel d’une décision sur le port du voile

Des professeurs de la Haute école Francisco Ferrer, à Bruxelles, ont décidé de faire appel contre la décision autorisant deux étudiantes voilées à assister aux cours.

France : 1 500 euros de dommages et intérêts pour avoir refusé de serrer la main à une femme

Le tribunal de police de Bourges a condamné un homme à une amende de 750 euros et au versement de 1 500 euros de dommages et intérêts à l’ancienne préfète du Cher, Catherine Ferrier, pour avoir refusé de lui serrer la main. La justice y voit un comportement...

Youssoufia

Maroc : un fonctionnaire arrêté pour atteinte aux sacralités de l’islam

La police judiciaire de Youssoufia a procédé à l’arrestation d’un fonctionnaire de la ville. Il aurait porté atteinte aux sacralités de l’islam : Dieu et les prophètes.

Aziz Akhannouch convoqué au tribunal

Le tribunal de Youssoufia a convoqué le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch et Chakib Benmoussa, ministre de l’Éducation nationale dans le cadre d’une affaire liée à l’assurance d’une élève, victime d’un accident dans son collège, Sultan Moulay El...

Maroc : selfie mortel à Youssoufia

Un jeune passionné de photos est décédé mardi des suites d’une forte décharge électrique. Adil a tenté de prendre un selfie sur le toit d’un train à Youssoufia.

Une Marocaine mariée condamnée pour avoir envoyé des vidéos pornographiques à son amant

Le tribunal correctionnel de Youssoufia a condamné une femme mariée à six mois de prison ferme pour enregistrement et envoi de vidéos pornographiques via WhatsApp à son amant virtuel, un homme originaire du...

Faute d’hôpital, un homme aide sa femme à accoucher dans la voiture près de Youssoufia

Faute de médecin dans un hôpital à Marrakech, un homme a été contraint de faire accoucher sa femme dans sa voiture au bord de la route.