Adil Rami sous le coup d’une suspension

19 octobre 2011 - 09h19 - Ecrit par : A.S

Adil Rami, le défenseur franco-marocain du FC Valence aurait insulté l’arbitre Paradas Romero après le match ayant opposé son équipe à celle de Majorque (1-1). Rami risque quatre matchs de suspension pour son dérapage.

"Tu, puta madre" , c’est ce qu’aurait dit Adil Rami à l’arbitre espagnol. L’ancien Lillois se défend en expliquant qu’il voulait saluer l’arbitre, mais que celui-ci l’avait ignoré. Rami aurait alors insulté l’arbitre et reçu un carton rouge.

L’international français, 25 ans, n’aurait en réalité pas apprécié le penalty offert à l’équipe de Majorque, quelques secondes avant la fin de la rencontre.

Auteur de l’unique but du match, Adil Rami, a également soutenu dans les médias qu’il ne savait pas que ce qu’il avait dit était une insulte en espagnol.

L’ancien lillois, footballeur professionnel depuis juin 2007, avait été présélectionné en équipe du Maroc en 2008, mais avait refusé l’offre préférant jouer pour la France.

Tags : Espagne - Football - Valence - Adil Rami

Nous vous recommandons

La presse française s’enflamme pour Sofiane Boufal (Vidéo)

La prestation mardi soir de Sofiane Boufal lors du match ayant opposé le Maroc à la Guinée Conakrya a fait réagir. Mieux, le joueur a ouvert son compteur de buts avec les Lions de l’Atlas, en marquant le 4ᵉ but du Maroc, déclenchant une avalanche de...

L’Algérie met fin au gazoduc Maghreb-Europe traversant le Maroc

L’Algérie qui a rompu ses relations avec le Maroc a opté pour la fin du gazoduc Maghreb-Europe. Lors d’une rencontre avec l’ambassadeur d’Espagne, Fernando Moran au siège de son département ministériel, le ministre algérien de l’Énergie et des Mines, Mohamed...

L’hymne national marocain retentit à Tokyo grâce à Soufiane El Bakkali (vidéo)

Après la victoire de Soufiane El Bakkali au 3 000 m steeple, lundi, l’hymne national a retenti pour la première fois à Tokyo. Un moment chargé d’émotions intenses pour l’athlète mais aussi pour de nombreux...

Malaga : de nouveaux éléments sur l’enlèvement de Jamal, le MRE néerlandais

Les enquêteurs de la police de Marbella (Malaga) ont de nouveaux indices au sujet de l’enlèvement de Jamal Bouaouiouich, l’homme d’affaires néerlandais d’origine marocaine. Plus d’un an après l’incident, ils ont découvert que la voiture de la victime était...

Les Forces armées royales se procurent des camions de transport tactique indiens

Le Maroc a acquis auprès de l’Inde des camions de transport tactique pour renforcer le parc automobile des Forces armées royales (FAR). Les premières images de ces engins viennent d’être dévoilées.

« Il n’y aura pas de douanes commerciales à Ceuta et Melilla »

Le directeur général des douanes marocaines, Nabil Lakhdar, a déclaré qu’« il n’y aura pas de douane commerciale » à Ceuta, ajoutant que « les passages frontaliers de Ceuta et Melilla ne sont que de petits couloirs pour les contrôles douaniers...

Le port de Ceuta ne veut plus dépendre du Maroc

Face à la situation économique du port de Ceuta qui subit les effets de la crise sanitaire avec la fermeture des frontières décidée par le Maroc, empêchant de fait la tenue de l’Opération Marhaba, la section maritime de CCOO a demandé au président des ports...

L’Algérie entend faire payer au Maroc « l’assassinat » de trois camionneurs

Le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a affirmé mercredi, lors de la conférence des ambassadeurs et consuls d’Algérie, que son pays ne saurait rester sans réagir face à «  l’assassinat  » de trois de ses ressortissants par l’armée...

Suède : des incidents après des corans brûlés

Plusieurs policiers ont été blessés en Suède dans des heurts avec des manifestants qui protestaient jeudi, après que des sympathisants d’extrême droite ont annoncé leur intention de brûler le Coran dans la ville de...

Orvault : étrange découverte dans un semi-remorque marocain

À Orvault, les policiers de police secours ont fait une découverte pour le moins étrange dans un semi-remorque immatriculé au Maroc. Six personnes dont quatre Marocains ont été interpelés.