Affaire Jacques Bouthier : les témoignages se multiplient à Tanger

30 mai 2022 - 13h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

À Tanger, les témoignages accablants se multiplient contre Jacques Bouthier, l’ex-patron du groupe de courtage en assurances Assu 2000, mis en examen pour traite d’êtres humains et viols sur mineures.

Après Khamisse, ex-manager chez Assu 2000 à Tanger, c’est au tour de Ghita de témoigner. Sur BFMTV ce lundi, elle a affirmé que Jacques Bouthier repérait ses futures proies lors de ses visites au centre d’appel du groupe. Elle ne fait pas partie des nombreuses victimes du l’ex-patron d’Assu 2000, mais raconte avoir reçu des témoignages de plusieurs de ses collègues. « Ça allait de l’attouchement à du harcèlement, ou les deux. Plusieurs filles me disaient qu’il leur avait touché les seins, ou qu’il leur avait mis la main aux fesses », explique celle qui a travaillé entre 2012 et 2016 pour Assu 2000 à Tanger.

À lire : Affaire Jacques Bouthier : témoignage d’un ex-manager d’Assu 2000 à Tanger

« Son terrain de chasse, c’était le standard, avec des filles entre 18 et 22 ou 24 ans. Pour la plupart, elles n’avaient pas de bonne situation financière », raconte-t-elle. Ghita affirme avoir alerté ses supérieurs. Mais aucune action n’a été entreprise pour y mettre fin. « Ils ont banalisé la situation, ils m’ont dit de dédramatiser, de ne pas en faire tout un plat », dénonce-t-elle, estimant « qu’ils se protégeaient, parce que c’est le big boss ».

Sujets associés : Tanger - Sexualité

Aller plus loin

Jacques Bouthier visé par de nouvelles plaintes au Maroc

Quatre Marocaines ont déposé plainte auprès du procureur général à Tanger contre l’ex-PDG du groupe de courtage en assurances Assu 2000 (rebaptisé Vilavi), Jacques Bouthier,...

Affaire Jacques Bouthier : une Marocaine porte plainte pour harcèlement sexuel

Ça se complique davantage pour l’ex-PDG d’Assu 2000, déjà dans le collimateur de la justice pour une série de plaintes pour harcèlement sexuel, traite d’êtres humains et viols...

France : un Marocain condamné à deux ans de prison pour « traite d’êtres humains »

Le tribunal correctionnel d’Aurillac (centre-sud de la France) vient de condamner un Marocain à deux ans de prison ferme pour « traite d’êtres humains ».

France : deux Marocains jugés pour « traite d’êtres humains »

Pour avoir fait travailler deux jeunes Marocains dans des conditions indignes, deux hommes, également d’origine marocaine, sont jugés à partir d’aujourd’hui en France.

Ces articles devraient vous intéresser :

Ali B : un nouvel abum pour faire oublier ses ennuis judiciaires

Après avoir été éclaboussé par une affaire d’agressions sexuelles sur des candidates de l’émission The Voice of Holland, le rappeur néerlandais d’origine marocaine Ali B préparerait son retour sur la scène musicale. Il serait sur le point de sortir un...

Le harcèlement sexuel des mineures marocaines sur TikTok dénoncé

Lamya Ben Malek, une militante des droits de la femme, déplore le manque de réactivité des autorités et de la société civile marocaines face aux dénonciations de harcèlement sexuel par des mineures sur les réseaux sociaux.

Les adouls marocains vont préparer les jeunes mariés à la vie sexuelle

L’Ordre National des Adouls au Maroc, l’Association marocaine de planification familiale (AMPF) et le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) s’unissent pour préparer les jeunes marocains au mariage. Une convention dans ce cadre, a été...

Le Maroc confronté à la réalité des violences sexuelles

Les femmes marocaines continuent de subir en silence des violences sexuelles. Le sujet est presque tabou au Maroc, mais la parole se libère de plus en plus.