France : un Marocain condamné à deux ans de prison pour « traite d’êtres humains »

30 janvier 2015 - 17h51 - France - Ecrit par : Bladi.net

Le tribunal correctionnel d’Aurillac (centre-sud de la France) vient de condamner un Marocain à deux ans de prison ferme pour « traite d’êtres humains ».

Son fils qui comparaissait pour complicité dans la même affaire a lui été condamné à un an de prison avec sursis.

Les deux hommes étaient poursuivis pour extorsion, séquestration de deux hommes, également d’origine marocaine, dans leur exploitation forestière.

Tout commence en mars 2014 quand les deux victimes sont « recrutées » au Maroc moyennant 7000 euros chacun, mais dès leur arrivée, ils se voient confisqués les passeports et travaillent plus de dix heures par jour, tous les jours de la semaine, sans être payés.

En août dernier, après un signalement de l’hôpital d’Aurillac, les gendarmes se rendent à l’exploitation pour découvrir des conditions inhumaines dans lesquelles travaillaient les victimes.

Le père de famille qui comparaissait libre au tribunal a été incarcéré.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Droits et Justice - Esclavage moderne

Aller plus loin

Quatre Bulgares et trois Iraniens arrêtés à l’aéroport de Casablanca

Sept ressortissants étrangers ont été arrêtés mardi à l’aéroport international Mohammed V de Casablanca. Il s’agit de quatre Bulgares et trois Iraniens âgés entre 28 et 68 ans,...

Affaire Jacques Bouthier : témoignage d’un ex-manager d’Assu 2000 à Tanger

Outre les Françaises, les Marocaines ont été également ciblées par Jacques Bouthier, l’ex-patron du groupe mis en examen pour traite d’êtres humains et viols sur mineures, à la...

Affaire Jacques Bouthier : des victimes aussi au Maroc

Une ancienne employée d’ASSU 2000 au Maroc, vient de livrer un témoignage accablant contre Jacques Bouthier, mis en examen le 24 mai dernier et incarcéré pour « traite d’êtres...

France : deux Marocains jugés pour « traite d’êtres humains »

Pour avoir fait travailler deux jeunes Marocains dans des conditions indignes, deux hommes, également d’origine marocaine, sont jugés à partir d’aujourd’hui en France.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le kickboxeur marocain Mohammed Jaraya arrêté par la police

Le kickboxeur néerlandais d’origine marocaine, Mohammed Jaraya, risque gros. Il vient d’être arrêté par la police et les accusations à son encontre pourraient mettre définitivement fin à une carrière pourtant prometteuse.

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

Un député marocain poursuivi pour débauche

Le député Yassine Radi, membre du parti de l’Union constitutionnelle (UC), son ami homme d’affaires, deux jeunes femmes et un gardien comparaissent devant la Chambre criminelle du tribunal de Rabat.

Maroc : l’utilisation de WhatsApp interdite dans le secteur de la justice

Le procureur général du Maroc, Al-Hassan Al-Daki, a interdit aux fonctionnaires et huissiers de justice d’installer et d’utiliser les applications de messagerie instantanée, et principalement WhatsApp, sur leurs téléphones professionnels.

Maroc : des biens et des comptes bancaires de parlementaires saisis

Au Maroc, les parquets des tribunaux de première instance ont commencé à transmettre aux nouvelles chambres chargées des crimes de blanchiment d’argent les dossiers des présidents de commune et des parlementaires condamnés pour dilapidation et...

Le Maroc cherche à mettre fin au mariage des mineures

En réponse à une question orale à la Chambre des Conseillers, le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi a renouvelé ce lundi 28 novembre, son engagement à mettre un terme au mariage des mineures.

Carte du Maroc sans le Sahara : l’ONCF annonce des poursuites judiciaires

L’Office national des chemins de fer (ONCF) aurait publié sur l’une de ses affiches une carte incomplète du Maroc, suscitant la colère des internautes marocains. L’Office vient de démentir l’information et envisage de poursuivre les auteurs de cette...

Les cafés et restaurants menacés de poursuites judiciaires

Face au refus de nombreux propriétaires de cafés et restaurants de payer les droits d’auteur pour l’exploitation d’œuvres littéraires et artistiques, l’association professionnelle entend saisir la justice.

Trafic de billets de match : le député Mohamed El Hidaoui interrogé par la police

Soupçonné d’être impliqué dans une affaire de vente illégale de billets au Mondial 2022, le député RNI, Mohamed El Hidaoui, a été entendu, vendredi, par la justice.

Maroc : plus de droits pour les mères divorcées ?

Au Maroc, la mère divorcée, qui obtient généralement la garde de l’enfant, n’en a pas la tutelle qui revient de droit au père. Les défenseurs des droits des femmes appellent à une réforme du Code de la famille pour corriger ce qu’ils qualifient...