Une affaire de moeurs entre un professeur et une fausse étudiante à Agadir

9 juin 2015 - 21h30 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Il ne se passe pas un jour sans la divulgation par la presse de scandales liés à la sextorsion. Cette semaine, c’est un professeur « de bonne famille » exerçant dans un établissement universitaire d’Agadir qui a été piégé par une étudiante, enfin, quelqu’un qui s’est fait passer pour une étudiante.

La vidéo en question fait un peu plus de quatre minutes et s’échange depuis la semaine dernière via WhatsApp. On y voit un professeur très respecté d’Agadir dans des positions plus qu’inconfortables.

Il aurait été victime, selon le journal Al Akhbar, d’un étudiant du même établissement qui s’est fait passer pour une fille pour lui demander de s’exhiber via Skype. Aguichée par une vidéo qu’il pensait être son interlocutrice, il se met à s’exhiber allant jusqu’à se masturber.

Aujourd’hui, ses collègues sont dans l’embarras, ajoute la même source, qui précise que ces derniers lui ont conseillé de demander une mutation dans une autre ville pour faire baisser la tension dans l’établissement. D’autres, beaucoup plus sévèrs, réclament la tête de cet homme sans histoires qui de plus est un homme marié.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Agadir - Education - Sextorsion - WhatsApp

Aller plus loin

Koweït : des réseaux marocains de harcèlement électronique poursuivis par des détectives privés

Des détectives privés, originaires du Koweït, ont lancé une campagne de recherche. Elle concerne des Marocains impliqués dans des activités de harcèlement sexuel électronique et...

Sextorsion : trois jeunes en prison pour avoir escroqué 50.000 dirhams

Trois jeunes âgés de 18 à 22 ans ont été mis en détention par le procureur du roi près du tribunal de première instance de Oued Zem, pour avoir extorqué de l’argent à des...

Sextorsion : du nouveau dans l’affaire du chantage sexuel

L’affaire des trois jeunes accusés de « chantage sexuel » ne cesse de faire couler de l’encre dans la presse. Quelques détails de ce scandale méritent néanmoins l’attention.

Ces articles devraient vous intéresser :

Écoles privées au Maroc : mauvaise nouvelle pour les parents

Mauvaise nouvelle pour des parents d’élèves au Maroc. Des écoles privées prévoient d’augmenter encore leurs frais de scolarité à la rentrée prochaine.

Maroc : constat inquiétant pour les élèves

L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a publié les résultats du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) pour 2022, révélant des difficultés majeures dans l’apprentissage au sein de l’école...

Après le séisme, le défi éducatif du Maroc sous les tentes

Après le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre, les enfants marocains se rendent à l’école et reçoivent les cours sous des tentes. Certains ont du mal à s’adapter, tandis que d’autres tentent d’« oublier la tragédie ».

L’anglais s’impose peu à peu dans l’école marocaine

Petit à petit, l’insertion de l’anglais dans l’enseignement se généralise au Maroc. Après le primaire, c’est au tour du collège, selon un communiqué du ministère de l’Éducation nationale dès la prochaine année scolaire.

La chanteuse Mariem Hussein au cœur d’une nouvelle polémique

Des internautes marocains se sont indignés des propos de la chanteuse et actrice marocaine Mariem Hussein sur l’éducation sexuelle.

L’Institut musulman Al Cham à Montpellier fermé par la Préfecture

L’Institut Al Cham, établissement religieux musulman situé à Montpellier, a été fermé suite à un contrôle administratif inopiné mené par la préfecture. Les autorités ont constaté que l’établissement accueillait illégalement des enfants mineurs de moins...

Maroc : les gifles toujours présentes à l’école

Une récente enquête du Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique (CSEFRS) lève le voile sur la persistance de pratiques de punitions violentes dans les établissements scolaires marocains.

Très difficile d’envoyer de l’argent aux étudiants marocains en Russie

Le gouvernement a apporté des clarifications concernant la loi de change en vigueur, notamment le mode opératoire des transferts d’argent pour les étudiants marocains à l’étranger. Les mères de familles marocaines peuvent toujours soutenir leurs...

Maroc : des notes trop gonflées dans les écoles privées ?

Au Maroc, le phénomène des « notes gonflées » continue de sévir dans des écoles privées. C’est du moins le constat fait suite à la fuite de certains relevés de note sur les réseaux sociaux après la publication des résultats du BAC 2024.

Maroc : l’enseignement de l’anglais au collège généralisé

L’enseignement de l’anglais sera généralisé dans les collèges au Maroc dès la rentrée scolaire 2023-2024, a annoncé dans une note Chakib Benmoussa, le ministre de l’Éducation nationale, du préscolaire et des sports.