Recherche

Maroc : Dix ans de prison pour un maire accusé de faux et usage de faux

8 août 2015 - 13h30 - Maroc

Le maire de la commune de Bni Ahmed Imoukzan, dans la province d’Al Hceïma, au nord-est du Maroc, accusé de faux et usage de faux, a été condamné à dix ans de prison ferme par la cour d’appel d’Al Hoceïma.

L’élu condamné également pour faux témoignage était poursuivi pour avoir organisé un concours fictif pour le recrutement de quatre fonctionnaires dans la commune qu’il présidait, rapporte le quotidien Al Ahdat Al Maghribia.

Quatre autres fonctionnaires de la même commune poursuivis pour les mêmes motifs ont été acquittés. Le wali a interpellé à ce sujet l’inspection du ministère de l’Intérieur, qui a soumis le dossier à la justice pour se prononcer sur cette affaire qui remonte à 2012.

Mardi, le président de la commune de Dkhissa du parti du Mouvement Popualire, dénoncé grâce au numéro vert anti-corruption du ministère de la Justice, a été condamné à un an de prison ferme, après avoir été arrêté en juillet dernier en flagrant délit de corruption.

Un avis ? un commentaire?

Bladi.net

Bladi.net - 2017 - Archives - A Propos - Contact