Rabat : onze personnes arrêtées pour falsification de diplômes universitaires

16 mars 2022 - 08h20 - Maroc - Ecrit par : G.A

Les éléments de la Brigade nationale de la police judiciaire ont procédé au démantèlement d’une bande criminelle composée de 11 individus, dont un employé d’une université internationale privée de Rabat. Ils seraient impliqués dans une affaire de falsification, de faux et usage de faux.

Le principal suspect est un gestionnaire de fonds dans une université privée de Rabat. Il s’est servi de sa position pour falsifier des diplômes et certificats académiques dans différentes spécialités, moyennant de l’argent qu’il percevait et avec qui, il communiquait via les réseaux sociaux ou par l’intermédiaire de certains des prévenus, indique mardi un communiqué de la DGSN.

À lire : Maroc : 20 ans de prison pour des faussaires d’actes notariés

Après de nombreuses plaintes, les services de sûreté ont mené des investigations qui ont permis d’identifier le principal suspect et de l’interpeller en flagrant délit de délivrance de faux diplômes. Les autres prévenus ont été arrêtés à Rabat et à Casablanca, ajoute la DGSN.

À lire : Maroc : Dix ans de prison pour un maire accusé de faux et usage de faux

Les services de sûreté ont saisi lors des perquisitions effectuées aux domiciles des mis en cause, des diplômes, des relevés de notes et de faux cachets, outre deux voitures, un ordinateur portable, deux supports de stockage de données numériques, des téléphones portables et une somme d’argent qui proviendrait de cette activité criminelle.

À lire : Escroquerie, faux et arnaque à Marrakech

En attendant la fin de l’enquête ouverte pour déterminer toutes les ramifications de cette bande criminelle, les suspects ont été placés en garde à vue, conclut le communiqué.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Rabat - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Garde à vue - Arrestation

Aller plus loin

Falsification des diplômes de l’UIR : les accusés écopent de lourdes peines

26 personnes poursuivies pour falsification de diplômes de l’Université internationale de Rabat, ont été condamnées à de lourdes peines par la chambre criminelle du tribunal de...

Casablanca : le propriétaire escroc d’une clinique arrêté

Huit individus dont une femme et le propriétaire d’une clinique privée ont été déférés samedi dernier devant le paquet près la Cour d’appel de Casablanca. Ils avaient été...

Maroc : 20 ans de prison pour des faussaires d’actes notariés

Reconnus coupables de falsification d’actes notariés revêtus de cachets des administrations publiques, 3 individus ont écopé chacun d’une peine de 20 ans de prison ferme. Le...

Un réseau de trafic de faux diplôme démantelés à Casablanca

Un réseau criminel spécialisé dans la falsification des diplômes et des certificats scolaires a été démantelé par la police.

Ces articles devraient vous intéresser :

Cinq nouvelles nominations à la DGSN

Le directeur général de la Sûreté territoriale (DGST), Abdellatif Hammouchi, a procédé à une nouvelle série de nominations, notamment au sein des services centraux de la Direction des Ressources humaines.

Maroc : des sanctions disciplinaires à l’Institut royal de police

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé samedi une série de sanctions disciplinaires et de mesures d’évaluation des performances contre certains policiers de l’Institut royal de police (IRP). Cette annonce fait suite à une enquête...

Des soucis avec les bagages à l’aéroport Mohammed V de Casablanca

L’aéroport Mohammed V de Casablanca, en collaboration avec la Royal Air Maroc (RAM) et l’Office national des aéroports (ONDA), vient de créer une équipe spéciale pour améliorer la gestion des bagages en correspondance.

Un beau cadeau de fin d’année pour la police marocaine

Les agents de la direction générale de la sûreté nationale (DGSN), travaillant dans les différentes directions au niveau national, recevront en cette fin d’année, une prime exceptionnelle, octroyée par le directeur général Abdellatif Hammouchi.

Maroc : la DGSN fait un cadeau à des policiers

Fidèle à sa tradition, Abdellatif Hammouchi, directeur général du pôle DGSN-DGST, octroie un soutien financier d’exception aux policiers et employés confrontés à des traitements médicaux coûteux pour des affections graves.

Interpol : les 11 Marocains les plus recherchés de la planète

Onze Marocains sont actuellement recherchés par l’organisation de la police internationale : Interpol. Ces individus, sous le coup de mandats internationaux, sont accusés de crimes et délits graves.

Marrakech veut en finir avec la mendicité et les SDF

La ville de Marrakech mène une lutte implacable contre la mendicité professionnelle et le sans-abrisme, qui porte déjà ses fruits. À la manœuvre, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) et la brigade touristique.

Criminalité au Maroc : les chiffres

Les chiffres officiels de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) montrent les baisses importantes dans toutes les catégories de crimes en 2023.

La douane marocaine va renforcer la lutte contre la fraude en 2023

Le projet de loi de Finances (PLF) 2023 prévoit de nouvelles mesures douanières visant à lutter contre la fraude.

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé un grand concours de recrutement de plusieurs grades au sein du corps de la police. Le concours aura lieu le 16 juillet à Rabat et dans d’autres villes si nécessaire. Au total, 6 607...