Casablanca : démantèlement d’un réseau de trafic de faux diplômes d’opticiens

12 mai 2022 - 21h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

Huit faux opticiens ont été arrêtés à Casablanca lors d’une opération menée par la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) et qui a conduit au démantèlement d’un réseau de falsification de diplômes d’opticiens.

La multiplication de faux opticiens dans les différentes régions du pays, sans respect des textes réglementant la profession d’opticien-lunetier détaillant, a poussé les professionnels du secteur à saisir les autorités compétentes, qui ont rapidement ouvert une enquête.

À lire : Rabat : onze personnes arrêtées pour falsification de diplômes universitaires

Les premières investigations menées par la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) ont conduit l’interpellation de huit opticiens exerçant depuis de nombreuses années avec de faux diplômes. Ils n’hésiteront pas à mettre les enquêteurs sur la piste de l’école ayant délivré les faux diplômes qui leur ont servi de base pour l’ouverture des magasins d’optique et de lunetterie.

À lire :Maroc : l’Université de Fès accusée de vendre des diplômes à 40.000 dirhams (vidéo)

Cette école, selon le journal Assabah, n’a aucune base légale, encore moins d’agrément délivré par le ministère de tutelle. Elle ne dispose même pas du personnel qualifié capable de former des opticiens. Les investigations ont révélé que dans certains cas, les diplômes sont délivrés en moins de deux semaines, en contrepartie d’une somme de 1 000 dirhams (moins de 100 euros).

À lire :Maroc : quand un militant contre la corruption vend des diplômes à 40.000 dh

Compte tenu du nombre d’opticiens non formés, l’enquête ouverte se poursuit pour mettre fin à ce fléau qui met en danger la santé des citoyens. Les autorités tiennent à voir clair dans ce dossier. C’est la raison pour laquelle, toutes les écoles impliquées dans la délivrance de certificats et de licences seront passées au peigne fin.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Santé - Enquête - Ministère de la Santé - Arrestation

Aller plus loin

Tanger : un enregistrement sonore fait plonger un policier pour tentative de falsification

Un homme d’affaires marocain voulant se débarrasser de l’une des responsables de son entreprise et un notaire, a soudoyé un policier afin qu’il falsifie un rapport d’expertise...

Maroc : un entraîneur viré pour faux diplômes

Le président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Fouzi Lekja a renvoyé le sélectionneur des U20 pour faux diplômes.

Meknès : arrestation d’un directeur d’école pour trafic de faux diplômes

À Meknès, la police judiciaire a réussi à interpeller en flagrant délit de corruption le directeur d’un établissement de formation professionnelle pour son implication dans un...

Un réseau criminel spécialisé dans les faux diplômes démantelé à Agadir

Les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) ont réussi à démanteler un réseau de falsification de documents nécessaires dans les recrutements...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les Marocains de plus en plus obèses

Près de la moitié de la population marocaine (46 %) sera obèse d’ici 2035, selon les prévisions de la World Obesity Forum.

Maroc : forte augmentation des salaires des médecins

À compter de janvier 2023, les médecins, pharmaciens et chirurgiens-dentistes verront leurs salaires augmenter de plus de 3 000 DH. Une augmentation qui entre dans le cadre des réformes opérées par le gouvernement et portant statut particulier de ce...

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Malade, Aïcha Mahmah expulsée par une clinique

Grâce à l’intervention du ministère de la Culture, de la Jeunesse et de la Communication, l’actrice marocaine Aïcha Mahmah a été admise à l’hôpital mardi pour recevoir un traitement et subir une opération.

Plus de 70% des femmes marocaines recourent aux méthodes contraceptives

Au Maroc, plus de 70 des femmes ont recours aux méthodes contraceptives. C’est ce qui ressort d’un récent rapport du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA).

Ramadan : conseils pour un jeûne en période de chaleur

Le jeûne du ramadan est encore dur cette année, surtout dans certaines régions où les températures dépassent parfois les 40 degrés. Pour que la journée se passe au mieux, il est essentiel de bien s’hydrater et de manger équilibré le soir. Pour rompre...

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Opticalia renforce sa présence au Maroc

Cofides va allouer 750  000 euros sous forme de prêt à Opticalia pour renforcer sa filiale au Maroc. Spécialisé dans l’achat, la vente et la distribution d’articles optiques et de lunettes de soleil, le groupe est présent dans le royaume depuis 2020.

Covid-19 : les Marocains désertent les centres de vaccination

Au Maroc, ce n’est plus la grande affluence dans les centres de vaccination. La stabilité de la situation épidémiologique semble expliquer ce désintérêt des Marocains pour la vaccination contre le Covid-19.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.