Recherche

Maroc : quand un militant contre la corruption vend des diplômes à 40.000 dh

22 août 2018 - 14h30 - Société

Un faux diplôme à 40.000 dirhams

Il fallait quand même oser. Le professeur qui aurait réclamé 40.000 dirhams à un étudiant pour l’achat d’un diplôme à l’université de Fès est membre de Transparency Maroc, ONG de lutte contre la corruption.

Secrétaire général adjoint de l’association, le « militant » vient d’être suspendu par Transparency Maroc après le scandale de la vidéo dans laquelle on l’entend promettre la réussite aux examens et donc le diplôme à un futur étudiant contre la somme de 40.000 dirhams.

Ce dernier n’hésite d’ailleurs pas à presser le futur étudiant en lui affirmant qu’il ne restait pas beaucoup de places disponibles et qu’il était même prêt à revoir ses prix à la baisse s’il y avait d’autres étudiants intéressés par son offre.

« Dans cette attente, et en ne préjugeant nullement de son implication, le bureau exécutif de TM a décidé de suspendre provisoirement, avec son accord, les activités au sein de l’association du professeur qui dirige ce Master, jusqu’à l’aboutissement de l’enquête administrative ou de toute autre poursuite disciplinaire ou judiciaire », écrit l’association dans un communiqué publié hier.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact