Algésiras : la police débordée après la reprise du trafic maritime avec le Maroc

21 avril 2022 - 21h40 - Ecrit par : A.S

Un syndicat de la police alerte à nouveau sur le manque de personnel pour faire efficacement face à l’afflux important de Marocains résidant en Europe qui passeront par Algésiras avec leurs véhicules pour se rendre au Maroc cet été dans le cadre de l’Opération Marhaba 2022.

Le ministère de l’Intérieur espagnol a donné son feu vert pour engager les préparatifs de l’Opération Marhaba qui se déroulera du 15 juin au 15 septembre, après deux années consécutives d’annulation pour raison de crise sanitaire. Ceci, après la reprise, mardi 12 avril, des liaisons maritimes entre l’Espagne et le Maroc, et l’accès aux ferries pour les passagers avec véhicules depuis lundi dernier, fait savoir La Razòn.

Le syndicat de la police JUPOL avait déjà mis en garde contre le manque de personnel, en cette période particulière de fin prochaine du mois de Ramadan et de vacances de Pâques. « Le manque de personnel dont souffre le commissariat d’Algésiras est critique à la frontière maritime, ce qui laisse présager d’une situation chaotique dès la reprise du trafic de passagers avec le Maroc. Plus de 300 policiers ont demandé à quitter le Campo de Gibraltar cet été », avait alerté le syndicat.

À lire : Opération Marhaba 2022 : la police espagnole a du mal à gérer le flux

Le jour de la reprise des liaisons maritimes, ce manque de personnel a provoqué une longue file de véhicules à Algésiras, les policiers étant en nombre réduit pour mener les opérations de contrôle. Le syndicat rappelle que la frontière maritime d’Algésiras est « la principale entre l’Afrique et l’Europe » et que de ce point de vue, elle a besoin d’un personnel hautement qualifié pour assurer le contrôle des pièces afin d’arrêter les détenteurs de « faux documents qui tentent d’entrer en Europe de manière irrégulière ou quitter le continent pour échapper à la justice ».

Le gouvernement espagnol n’a pas réagi à la demande du syndicat de renforcer le personnel de sécurité à la frontière. Mercredi, le syndicat de la Garde civile JUCIL a aussi exprimé ses craintes face au chaos qui pourrait survenir en cas de réouverture des frontières terrestres à Ceuta et Melilla, rappelant la crise migratoire de mai à Ceuta ou les assauts massifs à Melilla en mars dernier au cours desquels une cinquantaine d’agents ont été blessés par des migrants qui ont fait preuve d’une rare violence.

Tags : Liaison maritime - Espagne - Algésiras

Aller plus loin

Algésiras : les MRE en voiture pourront rejoindre Tanger ce lundi

Les passagers avec véhicules pourront embarquer, dès ce lundi, pour Tanger depuis le port d’Algésiras. La liaison maritime entre Algésiras et Tanger a repris mardi dernier pour les...

Opération Marhaba 2022 : la police espagnole craint un afflux important de MRE

L’Opération Marhaba de cette année devrait battre de records en termes d’afflux de passagers, après deux années d’annulation. Pour garantir la sécurité des voyageurs lors de cette...

MRE : les compagnies dévoilent le prix du billet de bateau à Algésiras

Après plus de deux ans de suspension, les liaisons maritimes entre l’Espagne et le Maroc ont repris ce mardi. Les compagnies maritimes proposent des billets à partir de 32 euros...

Marhaba 2022 : 500 millions d’euros de bénéfice attendus pour Algésiras et Tarifa

Les ports d’Algésiras et de Tarifa qui concentrent plus de 70 % du trafic maritime avec les ports marocains, vont tirer un profit estimé à 500 millions d’euros de l’Opération...

Nous vous recommandons

Annulation de Marhaba : les entreprises affectées vont être aidées

Le parlement d’Andalousie demande au gouvernement espagnol d’apporter une aide financière à tous les secteurs touchés par l’annulation, pour la deuxième année consécutive, de l’Opération Marhaba.

Mohamed Katir accueilli en héros à Murcia (vidéo)

L’athlète Mohamed Katir, qui a fini huitième de la finale du 5 000 mètres aux Jeux olympiques de Tokyo, a eu droit à des honneurs à son retour à Mula, dans la région de Murcia. Mercredi, il a été applaudi par quelque 500 personnes regroupées à la mairie de la...

Les frères Mmaee ont choisi le Maroc par amour

Au nombre des joueurs qui feront leurs premiers pas avec les Lions de l’Atlas dans une compétition continentale, il y a Samy et Ryan Mmaee. Deux frères d’origine camerounaise qui ont rejoint la sélection marocaine pour la CAN qui débute ce dimanche 9...

L’Espagne éclaboussée par la crise Maroc-Algérie

L’Espagne est directement touchée par la crise entre l’Algérie et le Maroc, laquelle a conduit à la rupture en août des relations diplomatiques entre les deux pays, et au non-renouvellement fin octobre du gazoduc Maghreb-Europe qui dessert...

Brahim Ghali de retour à Tindouf

Le leader du Front Polisario, Brahim Ghali, retournera dans les camps en septembre, après cinq mois d’absence pour raison sanitaire liée au Covid-19 et des complications qui ont nécessité une longue période de...

Un Français tué dans un accident par un membre du PJD

Un jeune motard âgé d’une quinzaine d’années est mort à Rabat des suites d’un accident de la circulation provoqué par un responsable du Parti de la justice et du développement (PJD) et du Mouvement unicité et réforme...

Réouverture des frontières marocaines : des professionnels craignent une décision de courte durée

La décision de réouverture des frontières annoncée par le gouvernement est accueillie avec réserve dans par certains professionnels du tourisme qui craignent une mesure de courte durée.

L’Algérie accuse le Maroc de tentative d’attaque armée (vidéo)

Les services de sécurité algériens soupçonnent le Maroc d’être derrière les attaques armées planifiées par un groupe séparatiste kabyle.

Le Maroc protège le foncier contre les étrangers

Le Maroc a décidé de renforcer sa souveraineté foncière. Dans ce sens, de nouvelles restrictions sont imposées aux étrangers désireux d’acquérir des terres agricoles situées en dehors des périmètres urbains.

Chat tué par un chien à Fès : des ennuis judiciaires pour la maîtresse

Des ennuis judiciaires en perspective pour la maîtresse ayant incité son chien à tuer un chaton à Fès. Youssef Rharib, unique avocat spécialisé en matière des droits des animaux au Maroc, a décidé de déposer une plainte contre...