Belgique : un Marocain arrêté lors d’une descente dans un entrepôt

21 janvier 2021 - 20h40 - Belgique - Ecrit par : L.A

La police d’Anvers en Belgique a arrêté un Marocain âgé de 28 ans lors d’une intervention dans un entrepôt utilisé pour le trafic de drogue. Quatre autres suspects ont été interpellés et 1,7 tonne de cocaïne saisie.

Lors d’un contrôle de routine il y a plusieurs semaines, la police avait découvert que plusieurs containers avaient été récupérés sans autorisation dans le port d’Anvers. Une enquête avait été ouverte et a mené la police sur la piste d’une entreprise de transport et d’un chauffeur de camion qui se chargeait de déposer les containers chargés de cocaïne vers différents dépôts à Anvers.

Une fois déchargée, la drogue était déposée dans des voitures aménagées avec des espaces cachés pour transporter la marchandise discrètement.

Lors de la descente dans le dépôt, situé à Aartselaar, dans la région anversoise, les policiers ont découvert 1752 kilos de cocaïne. Cinq personnes présentes sur les lieux, dont un Marocain, ont été arrêtés. Trois suspects sont originaires des Pays-Bas et la quatrième personne interpellée est le propriétaire de l’entrepôt, un homme de nationalité belge.

Grâce aux témoignages et à l’aide des employés du port, le chauffeur de camion âgé de 37 ans et qui transportait la drogue vers les entrepôts, a lui aussi été localisé et arrêté.

Une enquête est encore en cours. La police n’exclut pas de nouvelles arrestations.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Drogues - Anvers - Cocaïne

Aller plus loin

Algérie : un Marocain arrêté lors des manifestations du Hirak

Lors de la 110ᵉ semaine des manifestations pacifiques du Hirak, la police a procédé, vendredi 26 mars à Alger, à l’arrestation d’un Marocain. Il s’agit d’un homme âgé de 30 ans...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »