Appel à la suppression des noms français des rues marocaines

9 mars 2023 - 18h10 - Maroc - Ecrit par : A.P

Le parti de l’Istiqlal (PI) appelle à la suppression des appellations françaises des rues marocaines. Son groupe parlementaire à la chambre des représentants demande au ministre de l’Intérieur à les remplacer par des noms de figures marocaines.

Dans un contexte de tensions entre la France et le Maroc, le groupe parlementaire de l’Istiqlal appelle à « la suppression des noms à connotation coloniale française donnés à des boulevards, des rues, des places et des artères dans plusieurs villes » marocaines, et à leur remplacement par des noms de figures marocaines de la Résistance, de la culture, de la politique et des arts, rapporte le quotidien Al Akhbar.

À lire : France : des rues portant le nom de soldats africains

« Le Résident général de France au Maroc à Casablanca, le maréchal Lyautey, avait mené l’opération de transformation de la capitale économique du Maroc, en y imprimant la civilisation française, la culture et les symboles de la France » et « avait baptisé des boulevards, des rues et des places de noms français », rappellent les députés du parti de la Balance dans une question écrite adressée au ministre de l’Intérieur.

À lire : Stains : polémique autour d’une rue rebaptisée au nom de la femme du prophète Mohammad

L’Istiqal propose « le changement des noms de boulevards et de rues, en effaçant l’empreinte française, gravée dans les artères de la capitale économique du pays » et de puiser dans l’histoire marocaine pour rebaptiser ces boulevards, rues, places et artères afin de « consolider les valeurs du patriotisme, préserver la mémoire nationale, rendre hommage à des symboles marocains et rappeler des événements historiques ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Casablanca - Istiqlal

Aller plus loin

Des personnalités demandent à la France de rendre hommage aux tirailleurs africains

Plusieurs personnalités, responsables associatifs et intellectuels ont publié une lettre ouverte aux maires de France. Ils sont priés de s’engager à renommer des rues en hommage...

France : des rues portant le nom de soldats africains

Le président français, Emmanuel Macron, a décidé d’honorer les soldats africains en appelant les maires de l’Hexagone à renommer des rues en leur mémoire. Cette annonce a été...

Stains : polémique autour d’une rue rebaptisée au nom de la femme du prophète Mohammad

À Stains (Seine-Saint-Denis), une plaque au nom de la femme du prophète Mohammad, posée au-dessus du panneau indiquant la rue de Pontoise en septembre 2022 est vue d’un mauvais...

Des rues bruxelloises au nom de l’immigration marocaine ?

Mourad Maimouni, conseiller communal indépendant, a suggéré, lors d’une session du conseil communal de Bruxelles, de renommer des rues en hommage aux travailleurs immigrés...

Ces articles devraient vous intéresser :

Cannabis : des entreprises étrangères attendent leur autorisation au Maroc

Suite à l’adoption du projet de loi sur l’usage légal du cannabis, plusieurs investisseurs étrangers manifestent leur intérêt pour investir dans ce domaine au Maroc. Plus d’une dizaine d’entre eux attendent leurs autorisations, selon le député...

Agression de MRE en Europe : le parlement marocain interpellé

Un parlementaire du parti de l’Istiqlal vient d’appeler Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération africaine, à agir pour combattre les attaques racistes répétées ciblant les Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Maroc : les réformes des lois sur les libertés individuelles passent mal

Les réformes des lois sur les libertés individuelles initiées par le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi sont loin de faire l’unanimité. Après le parti de la justice et du développement (PJD), parti de l’opposition, c’est au tour du parti de la...