L’un des criminels les plus dangereux de Belgique tente une évasion au Maroc

8 juin 2016 - 15h20 - Belgique - Ecrit par : Bladi.net

Et l’on reparle encore d’Ashraf Sekkaki, l’un des criminels les plus dangereux de Belgique. Incarcéré à la prison de Salé, il avait projeté une évasion spectaculaire à l’aide de complices à Bruxelles.

L’affaire été révélée ce matin par le journal La Dernière Heure qui affirme que des armes et des explosifs ont été retrouvés chez deux individus à Bruxelles. Ces derniers ont été interpellés et inculpés pour appartenance à une organisation criminelle car soupçonnés de vouloir préparer l’évasion d’Ashraf Sekkaki.

Le Belge d’origine marocaine a plusieurs tentatives d’évasion à son actif. En 2003, il s’était évadé de la prison Turnhout et menacé de mort les gardiens des centres pénitentiaires. Il avait également réussi à s’évader en novembre 2010 de la prison d’Oujda où il était incarcéré, mais rattrapé quelques temps plus tard par la police marocaine.

Un an auparavant, il avait fait la même chose à la prison de Bruges pour se réfugier au Maroc avant d’être interpellé. Il avait été condamné avec son complice Mohammed Johri à 12 ans de prison pour leur évasion de la prison de Bruges en hélicoptère le 23 juillet 2009.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Belgique - Bruxelles - Oujda - Ashraf Sekkaki - Prison de Salé

Aller plus loin

Ashraf Sekkaki localisé au Maroc

Le belgo-marocain Ashraf Sekkaki, dernier évadé de la prison de Bruges (Belgique) encore en cavale, a été localisé au Maroc.

Ashraf Sekkaki transféré à Rabat

L’évadé de Bruges en Belgique, Ashraf Sekkaki, a été transféré vers une prison de Rabat après sa tentative d’évasion de celle d’Oujda en novembre dernier.

Ashraf Sekkaki condamné à 3 ans de prison en Belgique

Ashraf Sekkaki, l’un des trois fugitifs de la prison de Bruges (Belgique) arrêté au Maroc en août dernier, a écopé d’une peine de 3 ans de prison pour "formation de bande et...

Début du procès d’Ashraf Sekkaki, « le roi de l’évasion »

Accusé dans une affaire de trafic international de drogues, le Belgo-marocain Ashraf Sekkaki est fixé sur sa comparution prochaine devant la Cour d’appel de Rabat.

Ces articles devraient vous intéresser :