9800 euros pour le loyer de Badr Hari à Amsterdam

6 décembre 2021 - 16h20 - Monde - Ecrit par : Bladi.net

Badr Hari réside depuis la naissance de ses jumeaux, Nora et Ayden, aux Pays-Bas. Le kick-boxeur, qui vivait depuis plusieurs années au Maroc, aurait loué la maison de l’actrice et top model néerlandaise Doutzen Kroes.

La revue Story indique que Badr Hari, sa femme Daphne et leurs cinq enfants, résident dans la maison de l’actrice depuis janvier dernier, à la naissance des jumeaux du champion marocain.

De voisins confirment l’information à l’hebdomadaire en affirmant avoir vu Badr Hari à plusieurs reprises sur son vélo électrique, faisant des courses ou encore accompagnant ses enfants à l’école. Le couple louerait la maison située à l’Appololaan à Amsterdam pour 9800 euros.

Doutzen Kroes et son mari Sunnery James habiteraient eux dans un autre quartier d’Amsterdam, où ils auraient acheté une villa de 370 m2 pour un montant de 1 355 000 euros.

Sujets associés : Immobilier - Pays-Bas - Badr Hari - Kick-boxing

Aller plus loin

Badr Hari défié par un nouvel adversaire

Alors qu’il attend son rétablissement complet, suite à sa blessure contre Rico Verhoeven, le champion marocain de kick-boxing, Badr Hari, peut déjà compter sur le souhait de...

Rumeurs de divorce pour Badr Hari

Après plus de cinq ans de vie conjugale, le kickboxeur maroco-néerlandais Badr Hari et sa femme Daphné Romani auraient rompu. Le fait que Daphné ait décidé sur Instagram de...

Badr Hari a un adversaire en tête

Le champion marocain en kickboxing, Badr Hari, envisage d’affronter le Français Patrice Quarteron, lors d’un combat professionnel à Paris.

Badr Hari et Rico Verhoeven se retrouvent en décembre

Badr Hari, Rico Verhoeven et Jamal Ben Saddik participeront tous les trois à un nouveau gala de kick-boxing en décembre prochain.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le château de Gretz-Armainvilliers, ancienne propriété du roi Hassan II

Le roi Hassan II n’avait pas seulement un goût prononcé pour les voitures de luxe. Il était aussi un amoureux de belles demeures et avait acquis une auprès de la famille Rothschild.

Badr Hari : le champion vraiment à la retraite ?

Badr Hari a-t-il vraiment raccroché les gants ? Juste après la fin de son combat face à Alistair Overeem, le kick boxeur avait annoncé au public, qu’il pense sérieusement à mettre fin à sa carrière. Mais, il n’en a pas encore informé Glory.

L’activité immobilière au Maroc ralentit fortement

La crise semble s’installer. Les ventes de ciment, principal indicateur de l’activité immobilière continue de baisser au Maroc. À fin août dernier, ces ventes ont diminué de 7,2 % en rythme annuel, selon la Direction des études et des prévisions...

Badr Hari, pas encore à la retraite

Le champion marocain de kickboxing Badr Hari, 38 ans, qui voit ses défaites s’accumuler, semble-t-il, n’est pas près de prendre sa retraite. L’heure est à la réflexion.

Au Maroc, les MRE investissent dans l’immobilier

70 % des investissements de la communauté marocaine résidant à l’étranger sont consacrés au secteur immobilier, selon Fatima Ezzahra El Mansouri, la ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de...

Immobilier au Maroc : baisse des prix

Au deuxième trimestre de cette année, le secteur immobilier au Maroc montre des signes d’essoufflement, avec une forte baisse des transactions.

Tarik Khbabez perd face à Sergej Maslobojev

Le champion marocain de kickboxing Tarik Khbabez a été battu ce soir par le Lituanien Sergej Maslobojev par une courte victoire aux points après décision du juge.

Badr Hari perd son combat contre Alistair Overeem

Le combat de trop sans doute pour Badr Hari. Le champion marocain de kickboxing a perdu ce samedi soir face à Alistair Overeem lors du Glory Collision 4 aux Pays-Bas.

Immobilier au Maroc : les notaires contrôleront la provenance de l’argent

Les notaires marocains ont décidé de prendre une part active dans la lutte contre le blanchiment d’argent dans l’immobilier.

Au Maroc, la filière de la location saisonnière se requinque

La location immobilière saisonnière au Maroc suscite un fort engouement à mesure qu’approchent les vacances. De quoi revigorer le secteur après deux années de disette dues à la crise sanitaire de Covid-19.