Une bagarre entre des diplomates marocains et un responsable du Polisario en Australie

31 mai 2023 - 15h26 - Monde - Ecrit par : Bladi.net

Une bagarre s’est produite entre des diplomates marocains et un représentant du Polisario à Camberra, en Australie, lors d’une célébration commémorant le 60ᵉ anniversaire de l’Organisation de l’unité africaine (OUA).

Kamal Fadel, représentant de la « République arabe sahraouie démocratique (RASD) » et invité à l’événement à l’Albert Hall, aurait été bloqué à l’entrée par des diplomates marocains, nécessitant l’intervention de la police fédérale australienne et d’autres ambassadeurs africains, affirme The Guardian. Cette situation a provoqué l’embarras de la part des missions africaines et la police locale.

L’incident en question a été filmé : on y voit, selon le journal, trois officiels de l’ambassade du Maroc à l’entrée de l’Albert Hall bloquant le passage au représentant du Polisario. Malgré la tentative de Fadel de pénétrer dans le lieu, l’accès lui a été refusé, l’un des responsables marocains affirmant avoir été frappé par Fadel, ce qui n’est pas visible sur la vidéo. Il a fallu une trentaine de minutes de négociations pour que le représentant du Polisario puisse entrer, escorté par certains diplomates africains.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Australie - Polisario - Union Africaine (UA)

Aller plus loin

Sahara : le Front Polisario accuse l’Espagne de trahison

Dans une interview, le secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, également président de la « République arabe sahraouie démocratique (RASD) » revient sur la décision...

Coupe du monde 2030 : le Polisario cherche à faire capoter la candidature du Maroc

Une association portugaise a exprimé son inquiétude quant à la participation du Maroc dans la candidature ibérique pour la Coupe du monde de 2030. L’Association d’amitié...

L’Espagne barre la route du Polisario au Sommet ibéro-américain

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, a déclaré que le statut d’observateur au Sommet ibéro-américain ne saurait être accordé à une entité qui n’est...

Yolanda Diaz et le Front Polisario : une étreinte qui dérange

Deux semaines après avoir qualifié le Maroc de « dictature », la vice-présidente espagnole, Yolanda Diaz, a manifesté son soutien à la cause sahraouie et donné une accolade à...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Polisario craint les drones marocains

Le Polisario se plaint de l’utilisation par le Maroc de drones chinois contre ses milices dans le Sahara.

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.

Attaque marocaine de drone : Le Polisario décrète trois jours de deuil

Le chef du Polisario, Brahim Ghali, vient de décréter trois jours de deuil, après le décès vendredi d’un haut responsable militaire et trois miliciens dans une attaque marocaine.

Le Polisario craint toujours les drones marocains

Le Front Polisario craint de plus en plus les attaques par drone du Maroc au Sahara. Depuis la reprise en 2021 d’un conflit de faible intensité entre les deux parties, une vingtaine d’attaques ont été déjà enregistrées selon un rapport de l’ONU.

Comment les drones marocains ont changé les règles du jeu face au Polisario

Depuis la rupture du cessez-le-feu le 13 novembre 2020, le Maroc utilise des drones pour contrer les attaques du Polisario.

Quatre membres du Polisario tués par un drone marocain

Quatre personnes auraient été tuées ces derniers jours par des drones marocains au Sahara, selon des médias proches du Polisario.

Le Maroc menace d’occuper le reste du Sahara

L’ambassadeur du Maroc aux Nations-Unies, Omar Hilale, a laissé entendre que le Maroc pourrait récupérer la partie du Sahara située à l’est du mur de séparation.

Brahim Ghali dénonce le « silence complice » de l’ONU sur les «  abus  » du Maroc

Le secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, a accusé le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, de maintenir un « silence complice et injustifiable » sur «  la violation par le Maroc du cessez-le-feu  », menaçant qu’il n’y...

Le Maroc menace le Polisario en cas d’utilisation de drones

Le Maroc, par la voix de son représentant permanent auprès de l’ONU Omar Hilale, a prévenu l’organisation dirigée par Antonio Gutteres de la reprise du contrôle de toutes les zones situées à l’extérieur du mur et d’une réaction militaire appropriée au...

Le Polisario dit « accepter la paix » mais ne veut pas « déposer les armes »

Le Front Polisario a déclaré qu’il est pleinement engagé pour une paix juste, mais aussi pour la défense, par « tous les moyens légitimes », du droit inaliénable du peuple sahraoui à l’autodétermination.