Recherche

Brice Hortefeux veut multiplier les interpellations de sans-papiers

© Copyright : DR

22 août 2007 - 00h37 - Monde - Par: L.A

Lors d’une visite à la préfecture de police de Paris, le ministre de l’immigration et de l’identité nationale, Brice Hortefeux, a affirmé mardi 21 août être "légèrement en dessous", de l’objectif 2007 de 25 000 reconduites à la frontière d’étrangers en situation irrégulière. "C’est pour cela qu’il faut redoubler d’efforts pour interpeller les personnes en situation irrégulière", a ajouté Brice Hortefeux.

Il a ainsi exhorté le nouveau préfet de police de Paris, Michel Gaudin, à "augmenter de façon significative le nombre d’interpellations d’étrangers en situation irrégulière", rappelant que l’objectif de reconduites à la frontière était fixé, sur Paris, à 3 680 pour l’année 2007.

Le ministre estime que l’entrée dans l’UE de la Roumanie et de la Bulgarie a "compliqué la situation", les "éloignements" de ressortissants de ces pays représentant, avant l’adhésion, quelque 30 % du chiffre total.

Lutte contre le travail irrégulier

Brice Hortefeux souhaite également augmenter la lutte contre le travail irrégulier. Il s’est ainsi félicité que l’on soit passé de 2 607 personnes contrôlées au cours du premier semestre 2006 à plus de 10 000 pour la même période de 2007. Au cours de ces contrôles et pour les mêmes périodes, 536 travailleurs en situation irrégulière ont été interpellés en 2007 contre 142 pour l’année précédente.

Le ministre a également indiqué que 275 employeurs ont été interpellés au premier semestre 2007, qui sont ou seront poursuivis au pénal. Il a précisé que depuis le 1er juillet, "tout employeur désirant embaucher un étranger doit solliciter la préfecture" pour connaître sa situation, ajoutant que le nombre de demandes s’élèvent à quelque 500 par jour.

Les associations défendant les droits des étrangers, dont le Réseau éducation sans frontière (RESF), ont accusé le ministre de "vouloir faire du chiffre" pendant la période estivale en matière de reconduite à la frontière. SOS Racisme a également exprimé mardi son "inquiétude", estimant que les déclarations du ministre "risquent de favoriser les bavures et les atteintes au droit des personnes".

Les chiffres officiels font état de la présence de 200 000 à 400 000 étrangers en situation irrégulière en France. En 2006, l’objectif également fixé à 25 000 reconductions à la frontière par Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’intérieur, chargé de l’immigration, avait été atteint.

Le Monde

Mots clés: Immigration clandestine , France , Expulsion

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact