Cannabis : 86% des Marocains favorables à son usage thérapeutique

10 mai 2021 - 09h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Plus de 86 % des Marocains se disent favorables à l’usage « médical, cosmétique et industriel » du cannabis. C’est ce que révèle un sondage réalisé par l’Association marocaine consultative d’utilisation du cannabis (AMCC).

L’Association marocaine consultative d’utilisation du cannabis (AMCC) a choisi un échantillon de 309 citoyens marocains âgés entre 25 et 60 ans afin de réaliser son sondage entre le 5 mars et le 30 avril 2021. Une équipe médicale, scientifique et technique spécialisée a élaboré un questionnaire sur la légalisation du cannabis à des fins thérapeutiques, lequel a été adressé aux différents segments de la population de la ville de Casablanca, dont 59,2 % d’hommes et 40,8 % de femmes.

Il ressort de ce sondage que 86,4 % des répondants sont d’accord pour l’usage du cannabis à des fins thérapeutiques, tandis que 13,6 % d’entre eux ont répondu défavorablement. 62,1 % des sondés estiment que la société marocaine peut accepter l’usage médical du cannabis. 37,9 % des répondants ne partagent pas cet avis. La légalisation du cannabis pourrait-elle contribuer à améliorer les moyens de subsistance des agriculteurs et à développer des zones de plantation du cannabis ? À cette question, 87,4 % pensent que ce développement est possible, tandis que 12,6 % des répondants pensent le contraire.

Le dernier rapport de Prohibitions Partners indique que si la légalisation du cannabis venait à être effective au Maroc, le marché du cannabis médical pourrait atteindre 28 millions de dollars dès la première année de légalisation (contre 916 millions de dollars pour le cannabis à usage récréatif).

Sujets associés : Casablanca - Sondage - Cannabis

Aller plus loin

Cannabis : l’Europe doit aider à la mise en place de cette industrie au Maroc

La légalisation de la culture du cannabis au Maroc pour des raisons médicales et industrielles rendrait la vie meilleure à plus d’un million d’agriculteurs marocains. Il est...

Le cannabis et ses dérivés débattus à Tanger

La ville de Tanger abrite du 20 au 22 mai, le premier congrès marocain sur l’utilisation des dérivés du cannabis sous le thème  : « Y a-t-il des limites à la recherche...

Légalisation du cannabis : une manne financière pour le Maroc

La mise en œuvre de la loi 13-21 relative à la légalisation du cannabis médical va générer une augmentation des recettes de l’ordre des 40 % par rapport aux apports actuels en...

Chakib El-Khayari dit non à la légalisation du cannabis à des fins récréatives

Chakib El-Khayari, coordinateur de la Coalition pour l’usage médical et industriel du cannabis (le Kif) s’oppose à la légalisation du cannabis à des fins récréatives. Il...

Ces articles devraient vous intéresser :