Casablanca menacée par les catastrophes naturelles

9 octobre 2012 - 19h21 - Maroc - Ecrit par : J.L

La ville de Casablanca est menacée par les risques d’inondation, d’érosion et de submersion côtière, révèle une étude de l’Organisation pour la Coopération et le développement économique.

L’étude en cours d’élaboration, nous apprend aussi que Casablanca est la quatrième ville la plus exposée du pourtour méditerranéen, aux risques d’inondations provoquées par les tempêtes.

Le "réchauffement climatique, la hausse du niveau de la mer et la subsidence du sol", font partie des facteurs à l’origine des aléas climatiques menaçant Casablanca, où 33.000 des 3.138.000 habitants sont affectés par des inondations à la moindre averse.

En novembre 2010, un pic avoisinant 178 mm de pluie avait plongé Casablanca sous les eaux et dans le noir. Les inondations sont à imputer à l’infrastructure défaillante de la métropole, expliquent des scientifiques preuves à l’appui, affirmant que le niveau des pluies tombées à ce moment, n’avait rien d’exceptionnel.

Construite sur le lit naturel de l’oued Bouskoura, Casablanca est également constamment menacée par les risques de débordements du fleuve.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : OCDE - Tsunami - Etude - Séisme - Inondations Maroc

Ces articles devraient vous intéresser :

Accord fiscal Maroc-OCDE : Le gouvernement rassure les MRE

Le porte-parole du gouvernement marocain, Mustapha Baïtas, a voulu rassurer les Marocains résidant à l’étranger (MRE) au sujet de l’échange automatique d’informations financières et fiscales, signé par le royaume avec l’OCDE à Paris le 25 juin 2019.

Données bancaires des MRE : le gouvernement rassure

Alors que la question de l’échange automatique des données sur leurs comptes bancaires, actions et biens détenus au Maroc avec l’OCDE refait surface, Nadia Fettah, ministre de l’Économie et des Finances, a tenu à rassurer les Marocains résidant...

MRE et l’OCDE : l’heure de la renégociation fiscale

Le gouvernement marocain affirme vouloir préserver les intérêts des six millions de Marocains résidant à l’étranger (MRE). Il entend engager dans les prochains jours des négociations avec l’OCDE pour revoir les conventions relatives à l’échange des...

Maroc : constat inquiétant pour les élèves

L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a publié les résultats du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) pour 2022, révélant des difficultés majeures dans l’apprentissage au sein de l’école...

Entre droits des MRE et échange de renseignements fiscaux : le dilemme du gouvernement marocain

Le gouvernement d’Akhannouch revient sur les deux projets de loi sur l’échange de renseignements fiscaux et de données des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Par la voix de son porte-parole, Mustapha Baïtas, il rassure une fois de plus les MRE.