Très cher Aid al adha pour les Marocains

29 juin 2023 - 12h10 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

L’augmentation continue du prix de la viande au Maroc affecte le coût du sacrifice de l’Aïd Al-Adha pour de nombreux ménages marocains.

D’après le Haut-Commissariat au Plan (HCP), en 2023, le prix moyen des animaux destinés à l’abattage s’élève à 2 400 dirhams, soit une hausse annuelle moyenne de 5 % depuis 2019. En tout, les Marocains auront dépensé plus de 18 milliards de dirhams.

A lire : Prix du mouton : les Marocains auront-ils les moyens de célébrer l’Aïd Al-Adha ?

Pour les ménages les plus défavorisés, l’Aïd Al-Adha représente un poids financier important, s’accaparant jusqu’à 42 % de leur budget mensuel. En comparaison, les ménages les plus aisés ne voient leur budget mensuel impacté qu’à hauteur de 13,3 %. Les dépenses liées à cette fête pèsent également sur le budget annuel consacré à la viande, avec un pourcentage de 29 % en moyenne, atteignant jusqu’à 32,6 % pour les 20 % des ménages les plus pauvres.

Il a également été observé une corrélation entre le niveau de vie et le niveau d’éducation du chef de ménage et la non-participation au rituel du sacrifice. Près d’un sixième des ménages les plus aisés (16,4 %) ne réalisent pas le sacrifice, comparativement à seulement 2,5 % pour les ménages les plus pauvres. Ce pourcentage est encore plus élevé pour les ménages dont le chef a atteint un niveau d’études supérieures, avec 17,2 % d’entre eux qui ne sacrifient pas de mouton.

Les statistiques nationales indiquent que le nombre de ménages qui n’ont pas accompli le rituel du sacrifice lors de l’Aïd Al-Adha a légèrement augmenté, passant de 4,7 % en 2013-2014 à 7,9 % en 2019-2020. Cela indique est peut-être dû à l’inflation croissante des prix de la viande. 

Sujets associés : Haut Commissariat au Plan (HCP) - Inflation - Aïd al-Adha 2023

Aller plus loin

L’inflation perturbe les envies de vacances des Marocains

Selon une récente enquête du Groupe Sunergia, près de la moitié des Marocains (49 %) projettent de prendre des vacances cet été, en progression de 3 % par rapport à l’année...

Aïd Al-Adha : combien coûte un mouton importé ?

Le prix du mouton importé serait de l’ordre de 2 850 dirhams et non 700 dirhams, selon une rumeur distillée sur les réseaux sociaux. C’est ce qu’indique la Fédération marocaine...

Aid al-Adha : voici le prix de l’abattage à Rabat

En prévision de la fête de l’Aïd al-Adha, qui sera célébrée jeudi prochain au Maroc, la ville de Rabat vient de divulguer le prix de l’abattage.

Prix des moutons : l’Aïd al-Adha menacé au Maroc ?

Le prix du mouton devrait augmenter de 15 à 25 % par rapport à l’année dernière, selon le ministère marocain de l’Agriculture. Une flambée des prix qui suscite des inquiétudes...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : voici les villes où les prix ont augmenté

Au terme de l’année 2022, l’inflation a atteint 6,6% et l’indice annuel des prix à la consommation (IPC) a enregistré une hausse de 6,6% par rapport à l’année 2021, selon le Haut-commissariat au plan (HCP), qui précise que certaines villes ont vu...

Le chômage continue de baisser au Maroc

Le nombre de chômeurs au Maroc a baissé à 11,2 % au deuxième trimestre au niveau national. Un rythme qui ralentit par rapport au premier trimestre de l’année selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP).

Le Maroc contraint de réorienter sa production agricole

Face à la sécheresse et au stress hydrique d’une part, et à l’inflation d’autre part, le gouvernement marocain est contraint de revoir sa politique agricole et alimentaire pour garantir l’eau et le pain.

Maroc : le HCP prévoit une croissance de 1,4 % au 4ᵉ trimestre 2022

Pour le 4ᵉ trimestre 2022, l’activité économique connaîtra une croissance de 1,4 %, selon les données publiées par le Haut commissariat au plan (HCP) dans sa note de conjoncture du troisième trimestre 2022.

Maroc : voici les villes où les prix ont baissé (et augmenté)

Les prix à la consommation ont affiché une légère baisse de 0,3%, selon les derniers chiffres dévoilés par le Haut Commissariat au Plan (HCP).

Aïd Al-Adha : le Maroc va importer un million de têtes de bétail

À quelques semaines de la célébration de l’Aïd Al-Adha, le gouvernement s’active pour satisfaire les besoins de la population. En tout, un million de têtes sera bientôt importé.

Maroc : croissance économique malgré l’inflation persistante

Le taux d’inflation au Maroc va poursuivre sa tendance à la baisse, mais ne retrouvera pas son niveau d’avant 2022, a indiqué le Haut-commissariat au plan (HCP) dans un récent rapport, notant une croissance de +3,3 % au quatrième trimestre de 2023,...

Appareils électroménagers au Maroc : une flambée des prix à prévoir

Une augmentation significative des droits d’importation sur certains petits appareils électriques vient d’être votée par la Chambre des représentants. Ce vote va entraîner une forte augmentation des prix.

Aïd al-Adha : des moutons engraissés avec de la fiente de volaille

À quelques semaines de la célébration de l’Aïd Al-Adha prévue fin juin, l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) du Maroc multiplie les opérations de contrôle pour s’assurer de la qualité des aliments donnés aux moutons...

Officiel : voici la date de l’Aïd al Adha au Maroc

La date de l’Aid al Adha au Maroc est désormais connue. Elle vient d’être annoncée par le ministère des Habous et des affaires islamiques.