Combien coûte la Lamborghini Urus du rappeur marocain Morad ?

22 août 2023 - 10h00 - Culture - Ecrit par : P. A

Le rappeur marocain Morad a été récemment aperçu dans les rues du Maroc à bord d’une Lamborghini Urus, une SUV de plusieurs dizaines de milliers d’euros.

Passionné de voitures de luxe, Morad, le mec de la rue devenu star du rap en Espagne, et qui compte des centaines de milliers de fans dans le monde, n’hésite pas à se faire plaisir. Le rappeur d’origine marocaine a été récemment vu au Maroc à bord d’une Lamborghini Urus qu’il a acquise à 232 000 euros.

À lire : Le rappeur marocain Morad délaisse sa Mercedes pour une Audi

La SUV italienne offre un confort de conduite, avec un intérieur spacieux disposant d’un écran multimédia principal. Son moteur essence V8 bi-turbo d’une puissance de 650 CV, lui permet d’aller à une vitesse de pointe de 305 km/h. Le véhicule peut accélérer de 0 à 100 km/h en 3,6 secondes.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Automobile - Rap - Morad (Rappeur)

Aller plus loin

Le rappeur marocain Morad délaisse sa Mercedes pour une Audi

Morad, amoureux des véhicules haut de gamme, a fait une nouvelle acquisition. Le rappeur espagnol d’origine marocaine a délaissé sa luxueuse Mercedes contre une Audi beaucoup...

Le rappeur Morad condamné à deux ans de prison

Le rappeur Morad a été condamné à deux ans de prison pour une confrontation avec la police lors du tournage d’un clip vidéo en 2021 avec le rappeur français Rim’K.

Le rappeur marocain Morad fait entrer une expression dans le langage courant

Que signifie « MDLR », entendez littéralement «  Mec de la rue  »  ? Le rappeur espagnol d’origine marocaine Morad, qui en est le concepteur, explique ce qu’il faut comprendre...

Le rappeur marocain Morad risque 6 ans de prison

Depuis la sortie de son premier single, « MDLR » en 2019, qui a connu un franc succès, Morad a conquis le cœur de ses fans en Espagne et dans le monde. Le rappeur d’origine...

Ces articles devraient vous intéresser :

Industrie automobile : Le Maroc se positionne parmi les grands constructeurs mondiaux

L’industrie marocaine, en particulier le secteur automobile, a connu ces dernières années une croissance fulgurante, propulsant le Royaume au rang des concurrents sérieux sur la scène internationale. C’est ce qu’a affirmé Ryad Mezzour, ministre de...

Quelles voitures possède Hakim Ziyech ?

Passionné de football, Hakim Ziyech est également un féru des voitures de luxe. Il ne s’en prive pas lorsque l’opportunité s’offre à lui de s’en procurer.

La première voiture 100 % marocaine présentée au public

Le roi Mohammed VI a présidé lundi au Palais royal de Rabat la cérémonie de présentation du premier véhicule d’un constructeur automobile marocain, ainsi que le prototype d’un véhicule à hydrogène développé par un Marocain résidant à l’étranger.

Maroc : record des exportations automobiles

L’industrie automobile marocaine atteint un record jamais réalisé à l’export. À fin septembre dernier, les exportations se sont établies à 77,68 milliards de dirhams, soit leur plus haut niveau durant la même période des cinq dernières années.

BMW, Renault et Managem au cœur d’un scandale écologique au Maroc ?

Une enquête dévoile la pollution importante de certains villages marocains où sont déchargés des résidus miniers. BMW, Renault et la Managem, grande entreprise minière marocaine, sont pointés du doigt.

Le Maroc veut produire un million de voitures par an

Un million de voitures produites par an au Maroc. C’est l’objectif du ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, d’ici 2030.

La future Dacia C-Néo fabriquée au Maroc ?

Dacia élargira sa gamme en 2026 avec une voiture familiale hybride 4x4 baptisée C-Néo qui disposera également d’une version berline. Le véhicule sera probablement fabriqué au Maroc.

Neo Motors, la nouvelle voiture 100% marocaine, est en vente

C’est désormais effectif. Neo Motors, le premier constructeur automobile à capital marocain, a donné le coup d’envoi de la commercialisation de ses premiers véhicules « made in Morocco ».

Saint-Gobain : l’Espagne délaissée au profit du Maroc

Saint-Gobain a annoncé le lancement de négociations en vue de la cessation d’activité de son usine de pare-brise à Avilés (Espagne), ce qui pourrait entraîner la suppression de 280 emplois et un départ vers le Maroc.

Le Maroc accélère la transition vers la mobilité électrique

L’Association professionnelle intersectorielle de la mobilité électrique (APIME), regroupant les principaux acteurs du secteur, ambitionne d’installer 2 500 bornes de recharge fonctionnelles pour les véhicules électriques sur l’ensemble du territoire...