Une commande française de masques en provenance du Maroc bloquée

13 mai 2020 - 21h30 - France - Ecrit par : S.A

La commande de masques lancée par la ville de Saint-Bonnet-de-Mure, fin mars, en provenance du Maroc, a été bloquée à la douane.

"Tout est bloqué en douane, nous avions opté pour un transport routier en provenance du Maroc, et nous n’avons aucune info", explique à Le Progrès, Pascal Jomain, directeur général des services.

Avec un premier stock disponible, la mairie de Saint-Bonnet-de-Mure avait doté de masques, les personnels soignants et les structures accueillant des personnes vulnérables, avant de valider deux commandes, l’une avec le Maroc et l’autre avec la communauté de communes de l’Est Lyonnais (CCEL).

"Entre la dotation de masques de la Région dont le processus de livraison prend du temps, le blocage de notre commande et les réquisitions sur les stocks commandés par la CCEL, rien ne se passe comme prévu", fait savoir le maire Jean-Pierre Jourdain.

La mairie devrait recevoir près de 6 500 masques chirurgicaux et 8 000 pièces tissus lavables et certifiés Afnor destinés à la population.

Sujets associés : France - Importations - Acquisition

Aller plus loin

Déconfinement : la France mise sur le Maroc

Face à l’insuffisance de masques en tissu, la France, qui s’achemine vers le déconfinement le 11 mai, mise sur le Maroc et d’autres pays pour l’approvisionner.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : importations en hausse, les exportations en baisse

Au premier semestre de l’année, les importations marocaines ont atteint 365,5 MMDH, en progression de 44,2% par rapport à la même période en 2021. En revanche, les exportations ont montré des signes de ralentissement s’établissant à 215 MMDH contre...

Importations de céréales : la facture s’alourdit pour le Maroc

À l’instar de plusieurs pays de par le monde, le Maroc souffre également de l’augmentation des prix des denrées alimentaires causée par la guerre entre la Russie et l’Ukraine. À fin mai dernier, le pays a dépensé 15,8 MMDH pour son approvisionnement en...

Le Maroc interdit l’importation de véhicules polluants

Le Maroc poursuit ses efforts visant à réduire l’impact de la pollution sur la santé des citoyens et sur l’environnement. Le ministère du Transport et de la logistique et le département de la Transition énergétique et du développement durable ont pris...

Les Marocains de France battent des records de transfert

Les Marocains du monde ont transféré au Maroc près de 115,15 milliards de dirhams (MMDH) à fin décembre 2023, soit une hausse de 4 % par rapport à la même période de 2022 (110,72 MMDH), révèle l’Office des changes.

Aïd Al Adha au Maroc : les éleveurs redoutent les importations de moutons

À moins de deux mois de l’Aïd Al Adha, de grosses incertitudes subsistent quant à la disponibilité et au prix du mouton, bête la plus prisée par les Marocains pour cette fête. Cette année, le Maroc veut importer des moutons, une décision qui ne plaît...

Prison : le Maroc explore les « jour-amendes »

L’introduction du système de jour-amende dans le cadre des peines alternatives pourrait devenir une réalité au Maroc. Une loi devrait être bientôt votée dans ce sens.

Maroc : une taxe fait exploser le prix des téléphones

La commission des Finances à la Chambre des conseillers a revu à la baisse le droit d’importation appliqué aux smartphones. Ce qui semble être une bonne nouvelle s’avère très désavantageux pour les distributeurs locaux et les consommateurs.

Maroc : une baisse des taxes sur les médicaments prévue en 2023

Afin de permettre aux Marocains d’avoir accès aux services de santé, le gouvernement envisage de revoir la fiscalité sur les médicaments et produits de santé. Des mécanismes sont en cours d’élaboration pour réduire la TVA sur l’importation de ces...

Aïd Al-Adha : le Maroc va importer un million de têtes de bétail

À quelques semaines de la célébration de l’Aïd Al-Adha, le gouvernement s’active pour satisfaire les besoins de la population. En tout, un million de têtes sera bientôt importé.

Le Maroc pourrait importer 5 millions de tonnes de céréales cette année

Le Maroc pourrait importer jusqu’à 5 millions de tonnes de céréales cette saison 2022-2023. Le royaume poursuit sa stratégie de diversification des sources d’approvisionnement dans un contexte climatique tendu.