La confidence de Hassan II sur Ceuta et Melilla il y a 40 ans

29 décembre 2020 - 16h40 - Espagne - Ecrit par : Bladi.net

En 1978, le roi Hassan II avait reçu un petit groupe de journalistes espagnols. Au terme d’une conférence de presse sur la crise relative à Ceuta et Melilla, il échange quelques mots avec un journaliste espagnol. 40 ans après, cette brève discussion est révélée au public.

C’était une conférence a priori ordinaire. Mais pour ce journaliste espagnol, cette rencontre avec le Roi Hassan II restera à jamais un souvenir inoubliable. 

Durant la conférence de presse, le monarque revient sur les dessous de la crise hispano-marocaine relative à Ceuta et Melilla. Tout tournait autour de la situation au Sahara, et des deux villes autonomes que l’Espagne avait cédées trois ans plus tôt au moment de la mort de Franco et pour lesquelles le roi s’est lancé dans cette impressionnante marche verte. Hassan II n’a rien dit d’autre que son désir permanent d’obtenir la souveraineté sur le Sahara, rapporte Libertad digital.

Une demi-heure après la conférence de presse, alors que le journaliste se tenait dans un coin de la salle, il est surpris de voir le souverain à ses côtés. Il faisait partie des quatre personnes autorisées à poser des questions durant la conférence de presse. Le monarque échange un bref sourire avec lui avant d’entamer une discussion courte mais qu’il n’oubliera pas. «  Dans un espagnol parfait, il m’a dit ce qu’il n’avait peut-être pas voulu déclarer quelques minutes plus tôt, à voix haute, pour les autres collègues. Laissez-moi vous dire qu’un jour je marcherai sur la Gran Via à Madrid lorsque le Maroc aura récupéré les places de Ceuta et Melilla  ».

Avant que le journaliste n’ait le temps de comprendre la profondeur du message, le roi Hassan II ajoute : «  Ce sera quand vous, les Espagnols, vous aurez rendu Gibraltar  ». Après ces propos, le souverain lui tendit la main et les deux hommes échangèrent un sourire cordial.

De retour à Madrid, le journaliste consigna tous ses écrits sans faire mention de sa discussion privée avec le monarque marocain. «  Pour des raisons que je ne pense pas qu’il soit approprié d’expliquer maintenant, je l’ai gardé pour moi et ne l’ai pas publié ou utilisé  ». Mais cette rencontre restera inoubliable puisque 40 ans après, le journaliste reste perplexe. «  Les rois de tous les pays ne divulguent généralement pas de renseignements à un journaliste si ceux-ci sont de nature politique. Et encore moins d’un monarque marocain, qui dans son pays est traité comme un dieu ou quelque chose de similaire. Maintenant, Mohammed VI, son fils, continue avec l’obsession que l’Espagne abandonne Ceuta et Melilla, nos villes espagnoles, au Maroc  », ajoute-t-il.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Hassan II - Ceuta (Sebta) - Melilla - Sahara Marocain

Aller plus loin

Ceuta et Melilla appelées à « prendre les armes » contre le Maroc

Ceuta et Melilla devraient cesser de se plaindre de l’inaction du gouvernement espagnol face à la pression économique qu’elles subissent de la part du Maroc, écrit le...

Où sont passées les œuvres offertes au Parlement marocain par Hassan II ?

Trois œuvres que Hassan II avait offertes au Parlement marocain semblent avoir disparu. C’est le constat fait lors de l’organisation de l’exposition dédiée au peintre Fouad...

Le poste-frontière de Sebta ouvert en mars ?

L’Espagne envisage d’ouvrir le poste-frontière de Sebtaen mars prochain. C’est ce qu’a laissé entendre, Salvadora Mateos, déléguée du gouvernement, au cours d’une de ses...

Mohammed VI se recueille sur la tombe du roi Hassan II

Le Roi Mohammed VI accompagné du Prince Moulay Rachid, s’est recueilli, ce mercredi 25 novembre, sur la tombe de Feu le Roi Hassan II. C’est à l’occasion du 22ᵉ anniversaire...

Ces articles devraient vous intéresser :

L’Espagne tire un trait sur le Sahara occidental

Le ministère espagnol des Affaires étrangères, sous la houlette de José Manuel Albares, a retiré de son site internet une section consacrée au Maghreb et au Moyen-Orient. Auparavant, cette partie incluait l’engagement de l’Espagne pour...

Le Polisario craint toujours les drones marocains

Le Front Polisario craint de plus en plus les attaques par drone du Maroc au Sahara. Depuis la reprise en 2021 d’un conflit de faible intensité entre les deux parties, une vingtaine d’attaques ont été déjà enregistrées selon un rapport de l’ONU.

Comment les drones marocains ont changé les règles du jeu face au Polisario

Depuis la rupture du cessez-le-feu le 13 novembre 2020, le Maroc utilise des drones pour contrer les attaques du Polisario.

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.

Une boule de feu aperçue dans le ciel marocain

Une boule de feu a été aperçue dans une grande partie du Maroc, notamment au Sahara. L’image a été capturée en début de semaine par les caméras de Playa Blanca à Lanzarote (Canaries).

Marathon des sables : le Marocain Rachid El Morabity vise un 10ᵉ titre

Le Marocain Rachid El Morabity, 9 fois vainqueur du Marathon des sables, l’un des plus difficiles au monde, vise une dixième victoire de cette course qui démarre ce dimanche.

Le Polisario craint les drones marocains

Le Polisario se plaint de l’utilisation par le Maroc de drones chinois contre ses milices dans le Sahara.

Le Maroc menace le Polisario en cas d’utilisation de drones

Le Maroc, par la voix de son représentant permanent auprès de l’ONU Omar Hilale, a prévenu l’organisation dirigée par Antonio Gutteres de la reprise du contrôle de toutes les zones situées à l’extérieur du mur et d’une réaction militaire appropriée au...

« La marocanité du Sahara est irréfutable »

La souveraineté du Maroc sur le Sahara est irréfutable si l’on s’en tient aux documents royaux historiques, a affirmé jeudi Bahija Simou, la directrice des Archives royales, lors d’une conférence organisée par l’Association Ribat Al Fath pour le...

Des joueurs marocains « pris en otage » en Algérie

Alors qu’ils sont arrivés en Algérie dans le cadre du match aller des demi-finales de la Coupe de la Confédération de la CAF, les joueurs et le staff de la Renaissance sportive de Berkane ont été « pris en otage » en raison du maillot contenant une...