Maroc/ Fin de la contrebande à Sebta et Melilla : quid des chantiers de développement ?

26 octobre 2020 - 20h00 - Espagne - Ecrit par : J.K

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Depuis la fermeture des frontières de Sebta et Melilla, des milliers de contrebandiers n’ont plus de sources de revenu. Les chantiers de développement décidés par le gouvernement marocain, en alternative, se font toujours attendre.

Pour lutter contre le problème de la contrebande vivrière, le gouvernement marocain avait décidé de fermer les frontières de Sebta et de Melilla. Ainsi, "le Maroc a franchi une étape importante pour arrêter la contrebande, en raison de ses pertes économiques et sociales", a indiqué le président de l’Observatoire du nord pour les droits de l’Homme (ONDH), Mohamed Benaïssa, cité par H24info.

Les pertes directes pour le Maroc ont atteint plus de 700 millions d’euros par an, non compris "les moyens matériels et financiers mis en place par le Maroc pour organiser cette activité et que les sources espagnoles oublient de souligner, occultant ainsi l’ampleur des pertes marocaines" a relevé Mohamed Benaïssa, ajoutant que plusieurs dizaines de "femmes mulets" meurent à cause de cette activité où s’enregistrent de nombreuses violations des droits de l’Homme.

Les commerçants espagnols pour leur part, indiquent que le commerce permet aux régions voisines marocaines d’avoir un bénéfice d’" environ 70 millions d’euros par an" et d’exporter vers le Maroc plus de 44 millions d’euros en produits divers. De plus, " Melilla dépense 15 millions d’euros par an en services fournis aux Marocains qui se rendent à l’enclave " et " plus de 14 millions d’euros supplémentaires pour porter assistance aux mineurs qu’accueille la ville ", rapporte la même source, citant leur confédération.

Avec les fermetures des deux frontières, à cause de la pandémie et qui risquent de ne plus servir de liaison pour ce commerce, le gouvernement a décidé de construire une zone franche à Fnideq. Mais l’ouvrage tarde à prendre corps. Pour le moment, "il est urgent de trouver des solutions immédiates pour les régions touchées",fait valoir Mohamed Benaïssa.

Sujets associés : Ceuta (Sebta) - Melilla - Contrebande - Chômage

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

L’aide précieuse apportée à l’Espagne par le Maroc

De 2018 à 2019, le Maroc est resté un allié de taille qui aide l’Espagne à réduire l’immigration clandestine.

Maroc : quand le Covid-19 tue la contrebande

La fermeture des frontières du Maroc a mis à nu le rôle du marché noir dans le nord du pays. Il est pourvoyeur d’emplois et de fortunes insoupçonnés.

Le patronat de Melilla courtise le Maroc

La Confédération des Entreprises de Melilla (CEME) cherche à séduire les autorités marocaines afin d’obtenir d’elles la réouverture des frontières avec les enclaves. La situation...

Mélilla : un clandestin blesse un Guardia civil au poste-frontière

Un accrochage entre un migrant clandestin et un Guardia civil a eu lieu au poste-frontière de Farhana, à Mélilla. Le second voulait intercepter le premier désireux de traverser la...

Nous vous recommandons

Ceuta (Sebta)

La fermeture des frontières de Sebta et Melilla est prolongée

Les frontières de Sebta et Melilla resteront fermées jusqu’au 30 novembre prochain comme c’est le cas depuis le 13 mars 2020.

Tous les migrants mineurs quitteront Ceuta avant septembre

La déléguée du gouvernement à Ceuta, Salvadora Mateos, a assuré lundi que le gouvernement espagnol s’active pour que tous les mineurs marocains entrés en masse en mai dernier, retournent dans leurs...

Des hommes d’affaires marocains pourraient perdre leur nationalité espagnole

Plusieurs hommes d’affaires espagnols d’origine marocaine pourraient perdre leur nationalité espagnole en raison de leurs liens présumés avec des réseaux de blanchiment d’argent installées au sud de l’Espagne, à Ceuta et à...

L’Espagne va lancer des travaux aux frontières de Sebta et Melilla

Le ministère de l’Intérieur espagnol a prévu d’allouer un budget de 720 000  euros pour l’entretien et la maintenance des frontières de Ceuta et Melilla au cours des deux prochaines années.

Khaddouj, 83 ans, bloquée à Sebta

La Marocaine Khaddouj Bayessif, 83 ans, est bloquée à Ceuta depuis la fermeture des frontières en mars 2020. Elle était venue rendre visite à sa fille qui avait perdu son mari. L’octogénaire porte un stimulateur cardiaque et a besoin d’être rapatriée au...

Melilla

Ils payaient jusqu’à 5000 euros pour arriver à Melilla

La police espagnole a annoncé le démantèlement d’un réseau criminel, soupçonné d’opérer dans le transport clandestin des migrants du Maroc vers l’enclave de Melilla, en déboursant jusqu’à 4 000 euros.

Melilla : la fête d’Aid El Kebir aura lieu

Contrairement à la ville de Ceuta, Melilla n’a pas interdit la fête de l’Aid al-adha cette année à cause de la pandémie du coronavirus. Toutefois, la célébration devra se faire dans la stricte intimité.

Des Juifs de Ceuta et Melilla contactés par le conseiller du roi Mohammed VI ?

Le palais royal aurait contacté directement par téléphone des citoyens juifs de Ceuta et Melilla pour leur proposer de s’installer dans les zones commerciales frontalières du royaume, près de Beni Ensar et...

Un parti marocain indique la conduite à tenir pour récupérer Sebta et Melilla

Après Ensemble pour la Catalogne présidé par Carlos Puigdemont, ancien président de la généralité de Catalogne, le parti Istiqlal (PI), c’est au tour du parti du Progrès et du Socialisme (PPS) d’appeler le Maroc à la récupération de Sebta et Melilla. Le sujet...

L’Espagne veut solliciter Frontex pour protéger Ceuta et Melilla

L’Espagne prend des mesures drastiques pour sécuriser Ceuta et Melilla face à la menace du Maroc de récupérer les deux villes autonomes. Le gouvernement de Sanchez envisage entre autres de demander la présence des agents de Frontex, l’agence européenne des...

Contrebande

Enquête pour blanchiment d’argent dans la région de Tanger

Les autorités de la région de Tanger ont procédé à la saisie de plusieurs tonnes de tissus et d’articles de textile de contrebande. Une enquête est ouverte dans ce sillage sur le blanchiment d’argent par ces...

Les commandes sur des sites internet chinois atomisent le textile marocain

Le prêt-à-porter marocain serait en danger. Le marché national serait illégalement concurrencé par un site de vente chinois en ligne, profitant d’une faille juridique et mettant en péril la concurrence. Inquiets, les professionnels alertent les...

La douane marocaine interdit toute contrebande avec Sebta et Melilla

En annonçant la réouverture des postes frontaliers de Sebta et Melilla, les autorités marocaines avaient déclaré qu’elles n’admettront en aucun cas la contrebande. Aujourd’hui, c’est au tour de l’administration générale des douanes (DGI) d’indiquer qu’il n’y...

Violents affrontements entre réseaux de contrebande à Dakhla et Laâyoune

Les villes de Laâyoune et Dakhla ont été récemment le théâtre de violents affrontements entre des membres de réseaux de contrebande. À l’origine, un règlement de comptes entre trafiquants.

Tanger : la douane fait grimper les prix des produits de contrebande

Désormais dans le nord du Maroc, les produits de contrebande sont soumis aux taxes douanières. À Tanger comme à Tétouan, cette situation pénalise vendeurs et acheteurs qui appellent les investisseurs et hommes d’affaires au...

Chômage

Les 400 employés de Jobelsa protestent contre leur licenciement

En raison de la crise sanitaire, l’équipementier espagnol automobile Jobelsa envisage de licencier 400 autres employés. Mais pour ces derniers qui organisent un sit-in depuis quelques jours, c’est une fausse raison pour se débarrasser...

Avenir très sombre pour Royal Air Maroc

Que restera-t-il des compagnies aériennes africaines, dont Royal Air Maroc, à la fin de la crise sanitaire qui secoue le monde ? Pour le moment, elles sont au bord de la faillite, et sans perspectives...

Malgré la crise, le chômage continue de baisser au Maroc

Le taux de chômage au Maroc a légèrement baissé de 68 000 entre le premier trimestre 2021 et celui de 2022.

Maroc : 60% des agences de location de voiture en faillite

L’Association des Entreprises de Location d’Automobile sans Chauffeurs au Maroc (Alascam) a publié des données selon lesquelles 60% des entreprises sont en faillite et 90% incapables de payer leurs...

Maroc : le SOS des restaurants

À travers une lettre adressée à plusieurs instances, la Confédération Marocaine des Métiers de Bouche (CMMB) défend l’intérêt du secteur de la restauration durement touché par la crise sanitaire. Elle souhaite que ce secteur soit pris en compte dans le plan...