Un « cracker de géodes » du Maroc cartonne sur TikTok

8 août 2022 - 11h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Un tiktokeur australien fait découvrir aux internautes les géodes du Maroc. L’une de ses vidéos cartonne sur le réseau social.

Sur Tiktok, Michael Boon, un Australien résidant dans l’État du Queesland partage sa passion pour les minéraux, les pierres précieuses et les cristaux. Il fend les coquilles de géodes marocaines pour exposer les merveilles qui s’y trouvent cachées. Le tiktokeur australien brise les rochers pour révéler les formations cristallines internes. En gros, il fait découvrir la magie intérieure des roches et minéraux, lesquels se sont formés il y a des centaines de millions d’années, relate abc.net.au.

À lire : Les employés marocains de TikTok en colère

De l’extérieur, les géodes semblent être des roches régulières, mais elles sont creuses et tapissées de cristaux ou d’autres animaux. La géode favorite du tiktokeur australien est la Marocaine originaire de la région de Sidi Rahal, où elle est s’est formée dans le calcaire. Pour lui, l’âge et la science derrière la transformation des bulles de gaz volcaniques en cristaux cachés font partie de l’attrait des géodes de fissuration.

À lire : Maroc : nouvelle règlementation pour les transactions de pierres précieuses

Ce travail passionnant de Michael Boon intéresse bon nombre d’internautes. En témoignent le nombre de vues que cumule sa vidéo la plus populaire : sept millions, et les ventes de son entreprise. « Tiktok est un bon moyen de développer mon entreprise et de la montrer à un public bien plus large que Bundy », a déclaré le tiktokeur australien à la presse de l’État du Queensland.

« Certaines vidéos ne cumulent peut-être pas beaucoup de vues, mais génèrent plus de ventes – j’ai une vidéo comme celle-là qui a généré 400 ventes en deux semaines », a-t-il révélé.

Sujets associés : Australie - TikTok

Aller plus loin

Une Marocaine, grand-tante à 25 ans, fait le buzz

Syria Bouker, une jeune marocaine de 25 ans, raconte dans une vidéo diffusée sur TikTok comment elle est devenue la grand-tante d’une adolescente de 16 ans. L’histoire est...

Maroc : nouvelle règlementation pour les transactions de pierres précieuses

La douane marocaine a annoncé que les transactions de pierres précieuses sont désormais soumises à de nouvelles règlementations. Un nouveau dispositif pour renforcer la lutte...

Maryam Assakat, la tiktokeuse marocaine qui partage sa passion pour les livres

Maryam Assakat, est une jeune marocaine résidant à Navarcles (Barcelone). Employée dans une librairie, elle a décidé de partager sa passion de la lecture et pour les livres sur...

Les employés marocains de TikTok en colère

Les modérateurs de contenu marocains ne sont pas contents de TikTok. Ils dénoncent la détresse psychologique et les bas salaires.

Ces articles devraient vous intéresser :

TikTok, vecteur de débauche au Maroc ?

De nombreux Marocains continuent d’appeler à l’interdiction de TikTok, dénonçant la publication par les jeunes de contenus violents ou à caractère sexuel sur cette application qui, selon eux, porte atteinte aux valeurs du royaume.

Le harcèlement sexuel des mineures marocaines sur TikTok dénoncé

Lamya Ben Malek, une militante des droits de la femme, déplore le manque de réactivité des autorités et de la société civile marocaines face aux dénonciations de harcèlement sexuel par des mineures sur les réseaux sociaux.

Maroc : les avertissements de la DGI aux influenceurs

Les influenceurs marocains sont sommés par la Direction générale des impôts (DGI) de déclarer leurs revenus et de payer leurs impôts. Ils ont reçu des lettres de relance, certainement le dernier avertissement avant la phase de répression.

« J’ai visité le Maroc - voici pourquoi je n’y retournerai jamais »

Sur la toile, des tiktokeurs et Youtubeurs – dont des Américains – déconseillent à leurs followers de se rendre au Maroc et en évoquent les raisons. Ils disent ne plus avoir l’intention de retourner dans le royaume.

Maroc : le débat sur l’interdiction de TikTok s’invite au parlement

Plusieurs députés marocains appellent à l’interdiction de TikTok au Maroc. Ils s’inquiètent de la qualité des contenus publiés sur ce réseau social chinois qui, selon eux, constitue un danger pour la jeunesse.

TikTok menacé de suspension au Maroc ?

Hanan Atrakin, députée du Parti de l’Authenticité et de la Modernité (PAM), appelle à l’interdiction de TikTok et d’autres applications de réseaux sociaux au Maroc, afin de protéger leurs utilisateurs, notamment les mineurs.

Les employés marocains de TikTok en colère

Les modérateurs de contenu marocains ne sont pas contents de TikTok. Ils dénoncent la détresse psychologique et les bas salaires.

Les influenceurs marocains traqués par le Fisc

Les influenceurs marocains sont dans le viseur de la direction générale des impôts, qui a déployé de grands moyens pour lutter contre la fraude et la sous-déclaration.