L’un des criminels les plus recherchés d’Espagne pourrait se trouver au Maroc

13 août 2022 - 14h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

La police espagnole a lancé en mai une campagne pour mettre la main sur les dix criminels fugitifs les plus recherchés au niveau national et international pour meurtre, trafic de drogue, falsification ou abus sexuels sur mineurs. Trois d’entre eux ont déjà été arrêtés.

Le criminel le plus recherché d’Espagne est Luis Martínez Calleja, suspecté de vol avec violence et considéré comme « extrêmement agressif ». Celui-ci pourrait se trouver au Maroc, mais aussi en Espagne, au Portugal, en France ou à Andorre.

Les autres suspects sont Manuel Herrero Muñoz, recherché pour homicide ; Ramón Saavedra López, recherché pour homicide volontaire et considéré comme « dangereux » ; Diego Dario González Ghersi, recherché pour abus sexuel sur mineur et Nikolay Shterev Kurkuchev, recherché pour crime contre la santé publique, fait savoir Antena3.

À lire : Un Marocain recherché pour meurtre par l’Espagne arrêté en Italie

On compte également Derek McGraw Ferguson, recherché pour homicide volontaire et considéré comme « dangereux et armé » ; Manuel Bellido Moreno, recherché pour trafic de faux billets ; Vivian Andrea Vallejo Gutiérrez, recherchée pour traite d’êtres humains à des fins d’exploitation sexuelle et classée comme « très dangereuse » ; Norbert Kohler, recherché pour trafic de drogue et considéré comme « très dangereux » ; et enfin Tom Richard Diane Michielsen, recherché pour trafic de drogue, blanchiment d’argent et trafic d’armes, également considéré comme « dangereux et peut-être armé ».

À lire : Un Marocain recherché par l’Italie, arrêté en Espagne

Pour le moment, la police a déjà arrêté trois d’entre eux. Il s’agit de Manuel Bellido Moreno, Luis Martínez Calleja et Diego Darío González Ghersi. Le premier, Bellido Moreno, a été arrêté le 1ᵉʳ juin à Madrid. Diego Darío González Ghersi, lui, a été interpelé mercredi 10 août à Alicante. Il est reconnu coupable d’avoir abusé sexuellement de sa fille. La police demande l’aide des citoyens pour localiser les 7 fugitifs restants dont certains sont portés disparus depuis plus de 15 ans.

Sujets associés : Espagne - Interpol - Criminalité

Aller plus loin

Un Marocain recherché pour meurtre par l’Espagne arrêté en Italie

La police italienne a arrêté le 4 février un Marocain de 33 ans, recherché en Espagne pour le meurtre d’un enseignant à la retraite, survenu le 18 février 2020. Il a été placé...

Un Marocain recherché pour le meurtre de 6 membres de sa famille arrêté en Espagne

Soupçonné d’avoir tué six membres de sa famille, et sous le coup d’un mandat d’arrêt international émis à son encontre par les autorités marocaines, un homme d’origine marocaine...

Un Lyonnais d’origine marocaine devient l’un des criminels les plus recherchés d’Europe

Farid Toloun, Lyonnais d’origine marocaine, condamné à 24 ans de prison pour homicide volontaire et impliqué dans plusieurs affaires de coups et blessures graves, est activement...

Un Marocain recherché par l’Italie, arrêté en Espagne

Un Marocain de 40 ans, qui faisait l’objet d’un mandat d’arrêt européen émis par la justice italienne, a été arrêté à Alicante en Espagne. Il est accusé de crimes présumés...

Ces articles devraient vous intéresser :

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Maroc : appel à l’arrêt immédiat des opérations d’abattage de chiens

Un collectif des associations marocaines de protection animale dénonce « des opérations brutales et inhumaines, de capture et d’abattage des animaux à travers tout le pays, incluant ceux déjà stérilisés, vaccinés et identifiés ».

Maroc : les tribunaux submergés après la levée des mesures restrictives

Depuis que l’amélioration de la situation épidémiologique au Maroc a entraîné l’assouplissement des mesures restrictives, la vie a repris dans les tribunaux avec une hausse considérable du nombre de plaintes, procès et affaires pénales.

Qui est Golan Avitan, l’Israélien extradé par le Maroc ?

Le Maroc a extradé Golan Avitan, 54 ans, membre présumé de la célèbre famille criminelle Abergil qui a fui Israël il y a quatre ans. Il serait impliqué dans un attentat à la bombe de 2003 qui a fait trois morts.

La criminalité en baisse au Maroc

Au cours du premier semestre 2022, la criminalité a globalement baissé au Maroc. C’est ce que révèle le dernier rapport de la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN).

La criminalité au Maroc est sous contrôle selon le ministre de l’Intérieur

Pas d’inquiétude à avoir en ce qui concerne la criminalité au Maroc. La situation sécuritaire dans le pays est « normale et sous contrôle », grâce aux efforts déployés par les autorités, affirme le ministre de l’Intérieur.

Interpol : les 11 Marocains les plus recherchés de la planète

Onze Marocains sont actuellement recherchés par l’organisation de la police internationale : Interpol. Ces individus, sous le coup de mandats internationaux, sont accusés de crimes et délits graves.

Mohammed Ihattaren menacé par le milieu criminel à cause d’une relation amoureuse

L’absence de Mohammed Ihattaren au club néerlandais d’Ajax Amsterdam, ferait, d’après des sources médiatiques, suite à des menaces en provenance du « milieu criminel ». Le joueur et son club démentent.

Criminalité au Maroc : les chiffres

Les chiffres officiels de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) montrent les baisses importantes dans toutes les catégories de crimes en 2023.

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.