Recherché par la France, un trafiquant de drogue marocain arrêté en Espagne

9 juillet 2022 - 19h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

Un Marocain recherché par les autorités judiciaires françaises pour trafic de drogue, a été arrêté à Tarifa (Cadix) en Espagne. Il avait été condamné dans le passé à 20 ans de prison pour appartenance à une organisation criminelle dédiée depuis les années 90 au trafic international de drogues entre le Maroc, l’Espagne et la France.

Le mis en cause, âgé de 53 ans, a été arrêté par les agents de la police nationale, en collaboration avec les agents de Frontex, alors qu’il s’apprêtait à entrer au port de Tarifa en provenance du Maroc. Membre d’un réseau de trafic international de drogue actif depuis les années 90 entre le Maroc, l’Espagne et la France, il avait été jugé et condamné en 2002 à 20 ans de prison par la Cour d’Assises des Bouches-du–Rhône, fait savoir La Voz Digital.

À lire : Un Marocain recherché par la Belgique arrêté en Espagne

Selon la police espagnole, le Marocain avait établi sa résidence dans la province de Malaga pour échapper aux contrôles des polices espagnole et française. Après son arrestation, il a été mis à la disposition du juge d’instruction de la Haute Cour nationale qui a ordonné son placement immédiat en détention, en attendant son extradition.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Espagne - Drogues - Trafic - Arrestation

Aller plus loin

Maroc : un trafiquant de drogues tué par un policier à Fès

Une opération de police menée à Bab Ftouh dans la médina de Fès s’est soldée par la mort d’un trafiquant de drogues faisant l’objet d’un avis de recherche au niveau national.

Extradé de Belgique et déjà condamné, un MRE risque une lourde peine

Les autorités belges ont arrêté le célèbre baron de la drogue « R.O » plus connu sous le nom de « Temsamani », et l’ont extradé vers le Maroc. Rabat avait émis plusieurs mandats...

Arrestation d’un célèbre baron de drogue à Casablanca

Un autre trafiquant de drogue notoire soupçonné d’être impliqué dans la plus grande affaire de trafic international de stupéfiants jamais traitée par le tribunal des crimes...

Un Marocain recherché par l’Italie arrêté à l’aéroport de Malaga

Recherché depuis de nombreuses années en Italie, dans le cadre d’une affaire de stupéfiants, un homme d’origine marocaine vient d’être arrêté à l’aéroport de Malaga.

Ces articles devraient vous intéresser :

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.