Recherche

Une nouvelle crise en vue entre le Maroc et la France ?

Emmanuel Macron et Mohammed VI

29 août 2018 - 12h00 - Monde

L’audience accordée par le président de la République Emmanuel Macron à la mère de Thomas Gallay, incarcéré à la prison de Salé depuis 2016 pour une affaire de terrorisme, n’a pas été du goût des autorités marocaines.

C’est ce que révèle le magazine Jeune Afrique dans son dernier numéro. « Les autorités marocaines n’ont toujours pas digéré la tenue de cette audience (…) particulièrement l’engagement qu’aurait pris le président français Emmanuel Macron de s’occuper personnellement de ce dossier », est-il écrit.

Une source marocaine citée par le magazine va plus loin et exprime son ras-le-bol face. « Nous en avons ras-le-bol, d’un côté les autorités françaises ne cessent de saluer les avancées du Maroc et son rôle clé dans la lutte contre le terrorisme et, de l’autre, des coups bas maintiennent le royaume sous pression ».

Thomas Gallay est incarcéré au Maroc depuis environ 30 mois après une condamnation à quatre ans de prison ferme pour terrorisme et attend depuis cette date son transfèrement en France, mais celui-ci est retardé, selon sa mère, par les autorités marocaines. Cette dernière a été reçue dernièrement par le Emmanuel Macron qui lui a promis qu’il s’occuperait personnellement de son cas.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact