Une Française se bat pour le retour de son fils emprisonné au Maroc

26 juillet 2018 - 15h00 - France - Ecrit par : Bladi.net

Incarcéré au Maroc depuis environ 30 mois après une condamnation à quatre ans de prison ferme pour terrorisme, Thomas Gallay attend toujours son transfèrement en France, mais celui-ci est retardé, selon sa mère, par les autorités marocaines.

« Notre vie n’est plus que dans cette attente, cette attente qui n’en finit pas. Je n’arrive plus à imaginer qu’un jour la sonnerie du téléphone va retentir pour me dire ‘ça y est, Thomas va être rapatrié’. Ce que je demande aujourd’hui, c’est que mon fils soit ramené, tout le reste n’a plus d’importance », explique cette mère qui est « à bout de force » à France info.

Son fils, 37 ans, est accusé de soutien financier à un Marocain désirant partir en Syrie pour rejoindre le groupe terroriste de l’Etat islamique. Pour ses avocats, les aveux de ce jeune ingénieur ont été trafiqués. Thomas Gallay confirme avoir donné 70 euros à une connaissance mais assure qu’il ignorait sa proximité avec les mouvements djihadistes.

Lasse d’attendre une autorisation du Maroc, la maman vient d’écrire au président de la République Emmanuel Macron et attend encore sa réponse. « J’ai été conduit à écrire au président de la République, pour dénoncer cette situation. Je pense qu’il faut passer la vitesse supérieure et rappeler au roi du Maroc qu’il est signataire d’une convention internationale qui s’inscrit dans le respect des droits de l’homme et le respect aussi des personnes détenues, qui leur permettent de purger leur peine en France », soutient-elle.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Terrorisme - Procès - Prison - Etat islamique - Daech

Aller plus loin

Terrorisme : quatre ans de prison pour un Français établi au Maroc

Un Français vient d’être condamné à une peine de quatre ans de prison ferme dans une affaire de terrorisme. Thomas Gallay était poursuivi pour « financement d’une entreprise...

Condamné pour terrorisme au Maroc, le Français Thomas Gallay transféré en France

Les autorités marocaines viennent de donner leur accord pour le transfèrement du Français Thomas Gallay, condamné à 6 ans de prison au Maroc dans une affaire de terrorisme.

Emmanuel Macron va s’occuper du cas de Thomas Gallay, emprisonné pour terrorisme au Maroc

Soulagée. La mère de Thomas Gallay, incarcéré depuis février 2016 au Maroc pour une sombre affaire de terrorisme, a été reçue ce dimanche par le président français Emmanuel Macron.

La France remercie le Maroc après l’accord de transfèrement de Thomas Gallay

Thomas Gallay a été autorisé par le Maroc à être transféré en France pour y purger le reste de sa peine. Le ministère de la Justice marocain a donné son accord après...

Ces articles devraient vous intéresser :

Latifa Ibn Ziaten : « Les jeunes ne sont pas nés terroristes, mais on les pousse à l’être »

Depuis 2012, la militante franco-marocaine Latifa Ibn Ziaten, mère du maréchal des logis-chef Imad, une des victimes du terroriste Mohammed Merah, travaille avec les familles et les communautés pour empêcher les jeunes de tomber dans le piège de...

Maroc : l’agent immobilier associé à la lutte contre le blanchiment d’argent

Le Maroc veut impliquer la profession de l’agent immobilier dans la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. Mais sa réglementation s’avère avant tout urgente.

Le Maroc renforce le contrôle dans les aéroports

Le Maroc a décidé de renforcer son système de contrôle des passagers dans les aéroports. Cette procédure sera désormais complétée par l’analyse de données électroniques envoyées avant l’arrivée à destination des passagers.

Au Maroc, la lutte contre le blanchiment d’argent rapporte

Le Maroc mène efficacement la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme. En tout, près de 11 milliards de dirhams ont été saisis en 2022.

Blanchiment d’argent : Le Maroc serre la vis et ça paye

La lutte contre les activités de blanchiment des capitaux et de financement du terrorisme connaît des progrès significatifs au Maroc. En témoigne le nombre de déclarations de soupçon reçues par l’Autorité nationale du renseignement financier (ANRF) en...

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Terrorisme au Maroc : une lutte permanente depuis 2003

L’extrémisme islamiste au Maroc a été marqué par cinq moments forts, dont notamment les attentats de Casablanca en 2003 et 2007, le printemps arabe en 2011, et la création de l’État islamique (EI) en 2014. Pour lutter contre le phénomène, les autorités...

Le Maroc frappe un grand coup dans la lutte contre le terrorisme

Une cinquantaine d’individus ont été arrêtés mercredi au Maroc lors d’une importante opération visant des membres présumés de groupes djihadistes.

Le Maroc, bon élève en matière de lutte antiterroriste

Le Maroc affiche l’un des niveaux de sécurité antiterroriste les plus élevés au monde. Avec un score de 0,757, le royaume est classé 83ᵉ dans la catégorie des pays les plus épargnés des actes terroristes, selon l’édition 2023 de l’Indice mondial du...

« Salut islamiste » : le joueur du Real Madrid Antonio Rüdiger porte plainte

Le défenseur du Real Madrid, Antonio Rüdiger, a décidé de porter plainte pour diffamation contre Julian Reichelt, ancien rédacteur en chef du journal Bild. Ce dernier avait accusé Rüdiger de faire un « salut islamiste » après un match de football, une...