Dakhla : plus de 220 millions de drogue et de produits de contrebande détruits

15 février 2021 - 16h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

La décharge d’Al Argoub (province d’Oued Eddahab), a servi de lieu de destruction d’une importante quantité de drogue saisie durant les derniers mois par les différents services de sécurité de la région de Dakhla-Oued Eddahab. Il s’agit de 20,19 tonnes de résine de cannabis et autres drogues évaluées à plus de 220,18 millions de dirhams (MDH).

En plus de la résine de cannabis (chira), 12,62 tonnes de tabac parfumé (maassel), 276 070 de paquets de cigarettes, 57,9 kg de tabac moulu et 1,2 Kg de cannabis (Kif), ont été également incinérés, selon la direction inter-régionale de Sud des douanes. La destruction porte également sur 10 000 capsules de café, 4 013 flacons de médicaments vétérinaires, 11 250 boites de comprimés médicaux et 8 300 boites de produits aphrodisiaques.

L’incinération de ces différents produits s’est faite en présence des représentants des autorités locales et des différents services de sécurité, sous le contrôle du parquet compétent. À cette occasion, l’Ordonnateur des douanes à Dakhla, Taoufik Mohamed Abdouh, a indiqué que ces produits prohibés ont été saisis par les douanes et les autres services de sécurité, au cours des mois de décembre et janvier, sous la supervision du représentant du parquet près le tribunal de première instance d’Oued Eddahab.

Il a également souligné que ces saisies interviennent dans le cadre de la lutte implacable que mènent les services de sécurité contre le trafic de drogue et de la contrebande. Présent à cette incinération, le substitut du procureur du Roi près le tribunal de première instance d’Oued Eddahab, Hamid Chkirida a noté qu’au regard des conséquences néfastes du trafic de drogue sur l’économie nationale et sur la santé des citoyens, les autorités ne peuvent que joindre leurs efforts pour une lutte sans merci.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Drogues - Dakhla - Trafic - Chira

Aller plus loin

Sahara : l’armée marocaine tire sur des séparatistes

Les éléments des Forces Armées Royales (FAR) ont tiré sur des trafiquants de drogue qui se dirigeaient vers la zone militaire interdite près du mur de la défense. À Tata, les...

Ouarzazate : destruction d’une grande quantité de drogue

Une très grande quantité de chira et d’autres types de drogues, ont été détruites par incinération, mercredi, par les services compétents à Ouarzazate. Il s’agit précisément de...

Activement recherché, un Algérien trafiquant de drogues arrêté à Casablanca

En cavale et sous le coup d’un mandat d’arrêt international de l’Interpol, un Algérien suspecté de trafic de drogues a été arrêté jeudi, à Casablanca. Le mis en cause dirigeait...

Tanger : incinération de plus de 14 tonnes de drogues et de psychotropes

Plus de 14 tonnes de drogues ont été détruites dans les environs de Tanger. Il s’agit des drogues saisies au cours de cette année, lors de plusieurs interventions menées par...

Ces articles devraient vous intéresser :

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.