Dakhla : six tonnes de résine de cannabis parties en fumée

7 mars 2022 - 07h20 - Maroc - Ecrit par : G.A

Quelque 6,5 tonnes de résine de cannabis, près de 7 tonnes de tabac parfumé (maassel), 110 806 de paquets de cigarettes, environ 58 kg de tabac moulu et de 193 comprimés psychotropes, ont été détruits à la décharge contrôlée intercommunale d’Al Argoub (province d’Oued Eddahab).

L’incinération concerne également 18 900 boites de produits aphrodisiaques, 4 367 unités et 104 Kg de produits cosmétiques, 2,8 tonnes de produits alimentaires périmés et 1,2 tonne de miel, rapporte la MAP.

À lire : Dakhla : près de 14 tonnes de drogues brûlées

Parmi ces produits qui ont été saisis au cours des trois derniers mois par les services de sécurité de la région Dakhla-Oued Eddahab, il y a aussi plus de 12 826 boîtes de médicaments et produits vétérinaires, 1 360 cartouches, 460 unités de pesticides et 13 864 unités de pétards. La destruction s’est faite en présence des représentants des autorités locales et des différents services de sécurité, sous la supervision du parquet compétent.

À lire : Ouarzazate : destruction de 1 594 kg de produits alimentaires impropres à la consommation

Dans une déclaration à la MAP, l’Ordonnateur des douanes à Dakhla, Taoufik Mohamed Abdouh a indiqué que ces produits prohibés ont été saisis par les douanes et les autres services de sécurité dans le cadre des efforts déployés dans la lutte contre la contrebande et le trafic international de drogue. 

Sujets associés : Drogues - Dakhla - Contrebande - Cannabis - Karkoubi - Psychotropes

Aller plus loin

Maroc : de grosses quantités de drogue incinérées à Tan-tan

Une vaste opération de destruction par incinération d’une grande quantité de drogue, d’alcool et de produits de contrebande a été organisée à Tan-tan, dans le sud du Maroc....

Laâyoune : trois arrestations et grosse saisie de cannabis

Une opération menée par des agents de la police de Laâyoune, a abouti à la saisie de plusieurs véhicules tout terrain et plus d’une tonne de résine de cannabis, mardi 26 juillet...

Plusieurs tonnes de drogues incinérées à Tanger

Les autorités marocaines ont procédé mardi à Tanger, à l’incinération de plusieurs tonnes de drogues saisies, dont du haschich et de la cocaïne, ainsi que d’autres marchandises...

Une importante quantité de drogue brûlée à Kénitra

Les services des douanes de Rabat-Salé-Kénitra (RSK) ont détruit, mercredi à Kénitra, une importante quantité de drogues saisies, dont du cannabis, ainsi que de produits...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

Le Maroc face au casse-tête des vendeurs ambulants

Malgré les actions mises en œuvre par les autorités marocaines, le phénomène de marchands ambulants, communément appelés "ferrachas", résiste au temps.

Rabat-Salé-Kénitra : plus de 20 tonnes de drogue partent en fumée

Depuis le début de l’année, les services régionaux des douanes de Rabat-Salé-Kénitra ont déjà détruit plus de 20 tonnes de drogues saisies lors des différents contrôles effectués dans la région.

Les contrebandiers profitent de l’opération Marhaba (MRE)

L’opération Marhaba dédiée aux Marocains résidant à l’étranger est une opportunité pour certains commerçants qui n’hésitent pas à passer en contrebande des marchandises à caractère commercial ou prohibé.

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »

Maroc : l’informel met à genoux les magasins de sport

Dans le secteur du sport en plein essor au Maroc, l’informel gagne du terrain. Les professionnels, mécontents, tirent la sonnette d’alarme.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...