Recherche

Démantèlement à Rabat d’une cellule d’intégristes de la "Salafia Jihadia"

© Copyright : DR

5 septembre 2003 - 11h21 - Maroc

Vingt-quatre membres d’une cellule de l’organisation intégriste Salafia Jihadia, parmi lesquelles deux soeurs qui préparaient des actes de sabotage, ont été interpellés à Rabat, a annoncé jeudi le ministère marocain de l’Intérieur.

Le ministère, cité par l’agence marocaine Map, ne précise pas si les deux soeurs concernées sont bien les deux jumelles âgées de 14 ans récemment arrêtées qui, selon la presse marocaine, préparaient des attentats-suicide contre un supermarché du Souissi, le quartier résidentiel de la capitale.
La Map indique cependant que les deux soeurs de la cellule démantelée "avaient été approchées pour exécuter des actes de sabotage contre des cibles identifiées, il y a plus de huit mois, dont un supermarché".
Le groupe a été arrêté "dans le cadre des enquêtes consécutives aux attentats terroristes du 16 mai" à Casablanca, précise encore cette source officielle, ajoutant qu’aucune des actions projetées n’a été mise à éxécution.
Selon le ministère, les deux soeurs ainsi que six autres personnes ont été présentées à la justice, treize sont en instance de l’être, trois autres ont été relachées et une dernière est "activement recherchée".
Une source judicaire avait confirmé jeudi des informations de presse selon lesquelles deux soeurs jumelles, agées de 14 ans, avaient été arrêtées alors qu’elles préparaient un attentat en compagnie d’une troisième mineure et de cinq intégristes islamistes.
Selon le journal Al Ahdath Al Maghribia, le "réseau terroriste" auquel appartiennent les trois filles visait aussi de "hautes personnalités de l’Etat" et envisageait de faire exploser le siège du parlement à Rabat.

AFP

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact