Deuxième nuit d’émeutes à Anvers : 160 interpellations

28 novembre 2002 - 23h07 - Belgique - Ecrit par :

La police belge a interpellé quelque 160 jeunes d’origine maghrébine après une deuxième nuit d’émeutes consécutives au meurtre d’un enseignant d’origine marocaine, ont annoncé les autorités, jeudi.

La police a averti qu’elle appliquerait la "tolérance zéro" dans le quartier de Borgerhout d’Anvers, théâtre de deux nuits d’émeutes qui ont donné lieu à de nombreux dégâts.

Outre les brèves interpellations de 160 jeunes, onze mineurs et neuf adultes ont été placés en détention en attendant leur éventuelle inculpation, a précisé Dominique Reyniers, la porte-parole du bureau du procureur du roi.

Mardi, lors de ce qui semble être une querelle de voisinage, un Belge de 66 ans a abattu l’enseignant. Il a été arrêté et risque d’être inculpé pour homicide, a dit la police alors que selon de nombreux protestataires, le motif de ce meurtre serait d’ordre racial.

En mai dernier, un homme âgé de 79 ans connu pour ses vues racistes s’était livré à une fusillade dans Bruxelles, tuant un couple d’immigrés marocains et blessant deux de leurs enfants et deux autres personnes avant de mourir dans son appartement auquel il avait mis le feu.

AP

Sujets associés : Belgique - Racisme - Anvers - Homicide

Ces articles devraient vous intéresser :

Un Marocain tabassé par des videurs dans le nord de l’Espagne

Un jeune homme de 23 ans, médiateur culturel d’origine marocaine résidant à la Corogne, dans le nord-ouest de l’Espagne, a porté plainte, affirmant avoir été victime d’une agression racistede la part de deux videurs.

Un Britannique poignarde l’amant Marocain de sa compagne qu’il surprend chez lui

Un citoyen britannique de 28 ans a été interpellé par la Guardia Civil, suite à une tentative de meurtre envers un Marocain à Santa Ponsa (Baléares).

Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.

Meurtre de Malak : des traces d’agressions sexuelles révélées par le médecin légiste

Lors d’une conférence de presse donnée jeudi par le parquet de Liège, des révélations choquantes ont été faites sur le meurtre de Malak, la jeune adolescente de 13 ans tuée par Olivier Theunissen, un Sérésien de 37 ans. Le médecin légiste a en effet...

Haine envers les Marocains : prison ferme prononcée par la justice

Le parquet de Valence spécialisé dans les délits de haine a requis trois ans de détention contre un homme accusé de diffusion d’informations mensongères sur les réseaux sociaux ciblant les musulmans, notamment Marocains.

Maroc : Abdelali Hamieddine, ancien parlementaire, condamné pour meurtre

La Cour d’appel de Fès a rendu son verdict dans l’affaire de l’ex-parlementaire Abdelali Hamieddine, qui vient d’être condamné à une peine de 3 ans de prison ferme.

Maroc : il tue son père pour des cigarettes

Drame dans la commune d’Ait Amira. Un jeune homme a donné un coup de couteau mortel à son père après que ce dernier a refusé de lui donner de l’argent pour acheter un paquet de cigarettes.

Iliass Aouani, recordman italien du marathon, répond avec élégance aux injures racistes

Après avoir battu le record italien du marathon (2h07:16), Iliass Aouani a essuyé des insultes racistes. Sur la toile, il a été attaqué notamment sur ses origines marocaines. Plutôt que d’employer le même ton que ses détracteurs, l’athlète a préféré...

Accusé de racisme, Christophe Galtier a le soutien de Laurent Blanc

À l’instar de Genesio, Kombouaré et Roy, le coach de l’Olympique lyonnais (OL) Laurent Blanc a défendu son collègue et ami Christophe Galtier, entraîneur du PSG accusé de racisme dans une affaire qui remonte à son passage à l’OGC Nice la saison dernière.

Christophe Galtier : garde à vue pour discrimination raciale

L’ex-entraîneur de l’OGC Nice, Christophe Galtier, ainsi que son fils, John Valovic-Galtier, ont été placés en garde à vue ce vendredi dans le cadre d’une enquête portant sur des allégations de discrimination au sein du club.